Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Pays Basque : les éleveurs de veau Herriko ont besoin de soutien

-
Par , , France Bleu Pays Basque

La coopérative agricole Axuria lance exceptionnellement une vente directe de veau rosé du producteur au consommateur. Une pareille vente pour l'agneau de Pâques a sauvé la saison. Ils espèrent qu'il en sera de même pour la filière bovine.

Le veau rosé labellisé Herriko est né, élevé, abattu au Pays Basque
Le veau rosé labellisé Herriko est né, élevé, abattu au Pays Basque - Coopérative Axuria

Le déconfinement a commencé en France mais la situation reste très tendue pour de nombreuses filières, notamment l’agriculture. Les éleveurs labellisés Herriko de veau rosé né, élevé, abattu au Pays Basque s'inquiètent car ils n'ont plus leurs débouchés traditionnels que sont les restaurants.

La coopérative Axuria de Chéraute écoule habituellement, au mois de mai, une vingtaine de bêtes par semaine en moyenne. Mais cette année, il ne s'en écoule qu'une dizaine seulement de manière hebdomadaire. Cela représente un manque à gagner certain pour les 130 éleveurs bovins. Mais ce n’est pas tout, les bêtes non-abattues continuent de grandir et de grossir ce qui engendre des coûts supplémentaires pour les exploitants. 

L'urgence de la situation

Rajoutez à cela que les veaux vieillissent. Si ils ne sont pas abattus avant l’âge de huit mois, ils changent de catégorie engendrant une moins-value pour les éleveurs qui préparent, en plus, la montée dans les estives souletines

La filière espère sauver la saison grâce à cette vente
La filière espère sauver la saison grâce à cette vente - Coopérative Axuria

Aujourd’hui, Axuria estime qu’il y a une soixantaine de veaux à abattre en urgence. La coopérative lance donc cette vente inédite directe du producteur au consommateur. Elle propose des colis de cinq kilos au prix de 75 euros TTC. Les livraisons se feront le vendredi 29 et le samedi 30 sur une trentaine de points de livraison sur l’ensemble du pays basque. Un euro sera reversé par colis au personnel soignant du département.

Pour tous les détails de la vente, cliquez ici  

L'inespérée vente de l'agneau de lait

Au moment de Pâques déjà, les producteurs Herriko avaient organisé une vente directe pour l’agneau de lait des Pyrénées. La vente avait connu un succès inespéré : un millier de caissettes écoulées en trois jours seulement. L’opération avait sauvé la saison. Les éleveurs d'Axuria espèrent qu'il en sera de même pour le veau. 

"Zinez sofritu dugu"

Peio Quihillalt hazle Axuria koperatibaren lehendakariak deialadia zabaltzen du sasoinaren salbatzeko.

"Saltzen ginin xahalkia jatetxetan, prefosta, ez ditiagu gehiago saltzen"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu