Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Pays Basque : les petits pêcheurs artisanaux réclament justice

Par

Les petits pêcheurs artisanaux ont décrété que ce mardi 26 mai était la journée nationale du Thon Rouge. Ils entendent ainsi dénoncer une injustice qui dure depuis plusieurs années : les quotas qui permettent aux plus gros bateaux type chalutiers pélagiques de pêcher 80% du total annuel en France.

Le Port de Saint Jean-de-Luz compte encore une 40 aine de bateaux qui pratiquent la pêche artisanale Le Port de Saint Jean-de-Luz compte encore une 40 aine de bateaux qui pratiquent la pêche artisanale
Le Port de Saint Jean-de-Luz compte encore une 40 aine de bateaux qui pratiquent la pêche artisanale © Radio France - Nathalie Bagdassarian

Les petits pêcheurs artisanaux entendent dénoncer ce qu'ils considèrent depuis des années comme une injustice. Ce mardi 26 mai a officiellement débuté la campagne de capture du Thon Rouge sauf que, disent-ils, la répartition des quotas est totalement inégale à leurs yeux.

Publicité
Logo France Bleu

Les senneurs en Méditerranée et les chalutiers pélagiques en Atlantique peuvent pêcher quatre-vingt pourcent du quota total annuel de l'espèce : 781 tonnes pêchées sur 6026 au total.

Le thon est deux à trois fois plus cher que le merlu

Le problème, c'est que ces gros bateaux ne sont pas réputés pour pratiquer une pêche éco-responsable. Il y a quelques années, les pêcheurs artisans s’étaient battus pour que l’espèce soit préservée. Aujourd’hui c’est le cas, ici au pays basque, les thons sont de plus en plus gros, ce qui est une preuve que la ressource repart. 

En revanche, vu que le Thon Rouge se vend deux  à trois fois plus cher que le Merlu (12-18 euros le kilo de thon / 5-10 euros le kilo de merlu à la Criée en 2019) les petits pécheurs veulent une juste répartition des quotas et que chacun puisse s’y retrouver en somme.

Maison de l'infante devant le port de Saint-Jean-de-luz © Radio France - Paul NicolaÏ

Le recours déposé contre l'Etat Français en 2017 est toujours en cours de procédure.

Le port de Saint Jean de Luz est le seul port de pêche du Pays Basque. On y dénombre une quarantaine de bateau de petite pêche. Ca représente un peu plus d'une centaine d'emploi.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu