Agriculture – Pêche

Pays Châtillonnais : les agricultrices sortent de l'ombre

Par Magali Fichter, France Bleu Bourgogne vendredi 1 avril 2016 à 17:05

Le livre de Pascaline Kromicheff
Le livre de Pascaline Kromicheff - DR

Elles ont décidé de révéler leurs histoires au grand jour : Vingt femmes (et un homme) du Géda des Sept Vallées, le groupe d'étude et de développement agricole du nord de la Côte d'Or, témoignent dans un livre pour valoriser leur lutte pour la reconnaissance de leur statut.

Elles sont âgées de 20 à 80 ans, et elles ont reçu la visite cet été de l'écrivain Pascaline Kromicheff et de la photographe Marie Gutierrez, qui ont recueilli leurs témoignages et leurs portraits chez elles, dans leurs fermes. Bien souvent, ces femmes ont dû se battre pour être considérées comme agricultrices à part entière, et pas seulement "femmes de", sans droits ni statut social.

Parmi elles, Patricia de Waele, présidente du Géda des Sept Vallées. Elle a travaillé dans la ferme de ses parents, puis elle s'est mariée avec un agriculteur, sans jamais pouvoir être, elle-même, agricultrice. Témoigner, pour elle, c'était un peu "comme une thérapie. On fait une rétrospective de notre vie et on se dit que finalement, on a fait beaucoup de choses ! Çà fait rire, souvent mais c'est bousculant, parce qu'il y a aussi des souvenirs un peu douloureux qui remontent. Nous n'avons pas trop l'habitude de se prêter à ce genre d'exercices, de dévoiler notre vie, mais on a vraiment apprécié la façon dont ça s'est passé, et au final c'est une belle aventure avec beaucoup de joie"

Patricia de Waele

Toutes ces femmes sont très différentes les unes des autres, mais pour Pascaline Kromicheff, l'écrivain, elles ont un point commun : "La détermination. A faire bouger les choses, à faire bouger les lignes de leur statut. Le statut de la femme en agriculture, ça n'a pas toujours été simple". Ces femmes ont "énormément travaillé, elles ont élevé les enfants, tenu leur maison, elles pouvaient se lever très tôt pour faire la traite des vaches, puis rentrer pour préparer le petit déjeuner, puis repartir pour d'autres activités... et quand arrivait un document administratif qui leur demandait leur profession, elles cochaient "Néant"... Elles se sont formées pour pouvoir être enfin reconnues comme agricultrices."

Pascaline Kromicheff

Pour trouver le livre, rendez-vous à la Chambre d'agriculture de Châtillon-sur-Seine, dans les librairies de la ville ou à l'office de tourisme. Et pour le commander, le site de l'auteur.