Agriculture – Pêche

Perreux : une finale départementale de labour sur fond de grogne des agriculteurs

Par Noémie Philippot, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 19 août 2017 à 22:50

Les agriculteurs règlent avec précision leur charrue pour obtenir le meilleur score au concours de laboure.
Les agriculteurs règlent avec précision leur charrue pour obtenir le meilleur score au concours de laboure. © Radio France - Noémie Philippot

Perreux accueille la finale départementale de labour ce week-end. Malgré l'ambiance festive, difficile pour les agriculteurs de mettre de côté leurs conditions de travail compliquées. Alors ils veulent profiter de l'événement pour sensibiliser le grand public et les élus à leurs difficultés.

L'agriculture est en fête ce dimanche 20 août à Perreux, dans la Loire. Au programme : finale départementale de labour, organisée par le syndicat des Jeunes agriculteurs de la Loire, pendant laquelle 17 candidats vont s'affronter, des animations autour du monde agricole, et un petit marché de producteurs locaux.

L'ambiance se veut festive et ludique, mais les agriculteurs veulent aussi faire passer un message : celui d'une profession en détresse. Nicolas Lenoire a 25 ans. Il vient de reprendre l'exploitation de son oncle. Et c'est très difficile : "Quand on s'installe, on a des besoins financiers colossaux, et par rapport aux prix auxquels on vend nos animaux ou notre lait, c'est pas à la hauteur de ce qu'il nous faudrait pour qu'on puisse vivre décemment. C'est de la survie, quand on arrive à tirer que 300 ou 400 euros par mois quand on vient de s'installer, c'est compliqué."

Manger local, une solution pour aider les agriculteurs

Alors la grogne continue de monter vis-à-vis de l'Etat : "A un moment on en a marre qu'on nous impose des normes, si après on n'achète pas nos produits alors qu'ils répondent à ces normes", explique Alexandre Coudour, secrétaire général du syndicat des Jeunes agriculteurs de la Loire. "Ça pèse énormément sur nos coûts de productions !"

Manger locale, c'est la solution pour améliorer les conditions de travail des agriculteurs selon Alexandre Coudour, secrétaire général du syndicat des Jeunes agriculteurs de la Loire

Une des solutions pour Alexandre Coudour, Nicolas Lenoire, et leurs collègues, c'est de re-dynamiser le marché local, en apprenant aux Ligériens à acheter les produits de leurs voisins agriculteurs. Et ils ont fait de cette idée le slogan de la finale départementale de labour cette année "Manger local, c'est l'idéal !"

Les agriculteurs du département serviront des repas constitués exclusivement de produits locaux, "pour montrer qu'on n'a pas besoin d'aller chercher la viande aux Etats-Unis, des œufs aux Pays-Bas, et qu'on peut tout trouver ici sans payer une fortune !"

Et le syndicat des Jeunes agriculteurs compte bien interpeller les politiques présents, comme la députée La République en Marche Nathalie Sarle. A terme, ils aimeraient voir leurs produits dans les cantines des écoles et des hôpitaux.