Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Peste porcine : la Dordogne se méfie, même à des centaines de kilomètres de la Belgique

jeudi 28 mars 2019 à 19:22 Par Harry Sagot, France Bleu Périgord

Six mois après la découverte des premiers sangliers contaminés en Belgique, aucun cas de peste porcine africaine n'a été diagnostiqué en France. Mais en Dordogne le directeur des services vétérinaires a réuni les représentants des éleveurs et des chasseurs pour les mettre en alerte

La peste porcine menace les sangliers et toutes les espèces de porcs
La peste porcine menace les sangliers et toutes les espèces de porcs © Radio France - Alexandre Blanc

Dordogne, France

Depuis la découverte des premiers cas de peste porcine africaine dans le sud de la Belgique, tous les élevages de porcs du secteur ont été vidés du côté belge de la frontière, et 1500 sangliers ont été découverts morts, dont plus de 700 contaminés. Côté français, une centaine de kilomètres de clôture a été installée, et tous les sangliers ont été abattus dans une une bande sanitaire d'environ 50 kilomètres sur 10 ; aucun n'était contaminé.

En Dordogne, à plusieurs centaines de kilomètres du foyer de la contamination, le directeur départemental des services vétérinaires a réuni ce jeudi les représentants des éleveurs, des chasseurs, les gardes-chasse et même les équarrisseurs, pour les avertir du danger de ce virus, et leur demander de donner l'alerte au moindre cas suspect.

Ce virus est une vraie saloperie" - Franck Martin, le chef du service départemental de santé animale 

Le virus de la peste porcine africaine pourrait en effet faire des centaines de kilomètres jusqu'en Dordogne : il suffit d'un sandwich au jambon jeté dans la nature. C'est peut-être même de cette façon que le premier sanglier a été contaminé en Belgique à la mi-septembre.

Franck Martin directeur départemental de la santé animale en Dordogne

La Dordogne compte 250 éleveurs de porcs (dont 110 élevages en plein air), et 35 élevages de sangliers. Les services vétérinaires leur ont demandé de signaler le moindre cas suspect ; une vigilance également demandée aux chasseurs, aux garde-chasse, aux équarrisseurs, et même à deux petits zoos périgourdins qui possèdent des cochons.

Tout élevage de porc doit désormais être déclaré à la Chambre d'agriculture, afin d'être repéré en cas de crise. Une exigence valable même pour les particuliers, et même pour les possesseur de petits cochons de compagnie.