Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Peste porcine : zone blanche étendue à la Meurthe-et-Moselle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Sud Lorraine, France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

C'était une demande du ministre de l'agriculture, Didier Guillaume. La zone blanche contre la peste porcine, instaurée d'abord dans les Ardennes et la Meuse, est étendue à des communes de Meurthe-et-Moselle, près de Mont-Saint-Martin. La Meuse élargit son périmètre.

Dans la Meuse, 19 sangliers avaient été abattus fin janvier dans le cadre des mesures contre la peste porcine (photo d'archives).
Dans la Meuse, 19 sangliers avaient été abattus fin janvier dans le cadre des mesures contre la peste porcine (photo d'archives). © Radio France - Alexandre Blanc

Meurthe-et-Moselle, France

La zone de surveillance renforcée contre la peste porcine, installée en début d'année dans les Ardennes et la Meuse, sur 80 km carrés, s'étend désormais au Pays haut de Meurthe-et-Moselle. La décision a été annoncée, jeudi 11 avril, par le préfet de Meurthe-et-Moselle, Eric Freysselinard.

Par souci de cohérence, ce vendredi 12 avril, la préfecture de la Meuse annonce à son tour une extension de son périmètre départemental. La clôture meusienne est donc élargie "pour rejoindre celle qui couvre à présent la Meurthe-et-Moselle".

En Meurthe-et-Moselle, cette "zone blanche" correspond au territoire compris entre la frontière belge et la clôture mise en place entre Villers-le-Rond et Mont-Saint-Martin.

A l'intérieur de ce périmètre, la préfecture de Meurthe-et-Moselle rappelle que "des mesures drastiques de réduction des populations de sangliers" doivent permettre d'empêcher la propagation du virus

Les sangliers tués ou trouvés morts dans cette zone seront géolocalisés, puis enlevés par les services d'équarrissage

Chaque animal ainsi récupéré est ausculté pour des prélèvements destinés à vérifier la présence éventuelle ou l'absence du virus de la peste porcine africaine.

La France épargnée pour l'instant

Ces précautions s’appliquent aux "travaux forestiers ainsi qu’à toutes activités sportives, culturelles, pédagogiques ou de loisirs en forêt dans la zone", précisent les services de l'Etat à Nancy. 

Les détails des mesures sont accessibles sur le site internet de la préfecture de Meurthe-et-Moselle

Le virus de la peste porcine contamine les sangliers et menace les élevages de porcs. L'épidémie, qui a touché la Belgique en septembre 2018, n'est pas décelée en France, officiellement, à ce jour. 

Originaire du continent africain, cette maladie est apparue en Europe il y a cinq ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu