Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Zones de non-traitement aux pesticides : mobilisation des agriculteurs à Rouen

-
Par , France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En fin de matinée ce vendredi, une vingtaine de tracteurs se sont dirigés vers la préfecture de la Seine-Maritime à Rouen. Les agriculteurs manifestent contre les ZNT : zones de non-traitement. Ce décret interdit l’utilisation de produits phytosanitaires à proximité des habitations.

Une vingtaine de tracteurs devant la préfecture de la Seine-Maritime ce vendredi 31 janvier 2020 à Rouen.
Une vingtaine de tracteurs devant la préfecture de la Seine-Maritime ce vendredi 31 janvier 2020 à Rouen. © Radio France - Eva Sannino

Environ 70 agriculteurs de la région se sont mobilisés ce vendredi 31 janvier 2020 à Rouen, pour protester contre le décret sur les ZNT : les zones de non-traitement, en vigueur depuis le 1er janvier. Cet arrêté impose des distances minimales d'épandage : à cinq mètres des habitations pour les cultures dites basses comme les légumes et céréales, dix mètres pour les cultures hautes (fruitiers ou vignes) et 20 mètres pour les produits "les plus dangereux", qui ne représentent toutefois qu'environ 0,3% des substances actives utilisées. Des distances recommandées par l'Agence française de sécurité sanitaire (Anses), et qui représentent un manque à gagner selon les agriculteurs.

Ils ont ainsi garé une vingtaine de tracteurs devant la préfecture de la Seine-Maritime, ce vendredi. "On est là pour demander un moratoire sur ce projet de loi", explique Stéphane Donckele, secrétaire général de la FDSEA 76 (Fédération départementale des syndicats d’exploitants agricoles). 

Stéphane Donckele regrette le manque de concertation avec l’Anses et désire plus de temps pour que l’agence puisse étudier les distances entre zones d’épandage et zones d’habitation. Les agriculteurs s’inquiètent aussi de savoir ce que vont devenir ces terres proches des riverains.

Les tracteurs rassemblés devant la préfecture de Seine-Maritime à Rouen.
Les tracteurs rassemblés devant la préfecture de Seine-Maritime à Rouen. © Radio France - Eva Sannino
“On est là pour demander un moratoire sur ce projet de loi” explique Stéphane Donckele, secrétaire général de la FNSEA 76.
“On est là pour demander un moratoire sur ce projet de loi” explique Stéphane Donckele, secrétaire général de la FNSEA 76. © Radio France - Eva Sannino
Choix de la station

À venir dansDanssecondess