Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

PHOTOS - En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule

La canicule a laissé des traces dans les vignes de Moselle. A cause des températures de la semaine dernière où l'on a dépassé les 40 degrés à l'ombre, des viticulteurs ont perdu gros.

 En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule.
En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule. © Radio France - Victor Vasseur

Ancy-sur-Moselle, France

Des feuilles sont grillées, sur certaines grappes en train de pousser, tous les raisins sont desséchés, comme brûler au chalumeau. "C'est comme un coup de soleil. Surtout à l'ouest, au soleil couchant" explique Eve Maurice, viticultrice à Ancy-Sur-Moselle. En pleine journée, il a fait plus de 45 degrés. 

 En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule - Radio France
En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule © Radio France - Victor Vasseur

Quand il fait trop chaud, la vigne n'évolue plus, le cycle est bloqué. "Elle se met en protection" précise Eve Maurice. Elle possède 6 hectares de vignes. La viticultrice avait vu les images des brûlures dans le Languedoc-Roussillon en juin dernier, des dégâts provoqués par la chaleur, "mais jamais on ne s'attendait pas à voir ça en Moselle" confie-t-elle.

 En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule. - Radio France
En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule. © Radio France - Victor Vasseur

Toute l'appellation est touchée

Les viticulteurs sont désarmés, ils ne peuvent rien faire, comme c'est le cas lors d'un épisode de grêle ou de gel. Selon cette viticultrice, 25% de sa production est concernée. Cette canicule aura aussi des conséquences sur le goût du vin assure Jean-Marie Leisen, il est viticulteur à Contz-les-Bains et président des viticulteurs de Moselle : "Il y aura moins de jus à l'intérieur des grappes. Le vin sera plus aromatique mais également plus fort. Les degrés d'alcool vont augmenter. On arrivera à des 14% ou 15%." Et grâce à la pluie tombée ce week-end, la croissance de la vigne peut enfin repartir.

 En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule. - Radio France
En Moselle, les vignes ont souffert de la canicule. © Radio France - Victor Vasseur
Choix de la station

France Bleu