Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Les vendanges ont débuté dans le vignoble d'Irouléguy, avec dix jours d'avance

-
Par , France Bleu Pays Basque

La soixantaine de vignerons de l'appellation sont à pied d'oeuvre, ces jours-ci, pour récolter le raisin arrivé à maturité. Des vendanges précoces, cette année, en raison d'un été particulièrement chaud et ensoleillé.

L'une des parcelles du domaine Paregabia, à Irouléguy
L'une des parcelles du domaine Paregabia, à Irouléguy © Radio France - Andde Irosbehere

Les coups de sécateurs s'enchaînent au domaine Paregabea. Sur cette parcelle aménagée en terrasse, surplombant Irouléguy et toute sa vallée, une vingtaine de vendangeurs s'activent, dans la joie et la bonne humeur. Le domaine, exploité en bio, appartient à Olivier Martin, le président de la cave coopérative d'Irouléguy. 

Comme tous ses confrères, il a mobilisé son équipe et sa famille beaucoup plus précocement cette année, en raison d'un hiver doux et d'un été très ensoleillé : "On a commencé par les petits manseng cette année, alors que d'habitude ce sont des cépages que l'on récolte en dernier. Là, on a trois semaines d'avance. Sur les autres cépages, tannat ou cabernet franc rouge, une dizaine de jours d'avance par rapport à une année normale."

Olivier Martin, dans son domaine sur les hauteurs d'Irouléguy
Olivier Martin, dans son domaine sur les hauteurs d'Irouléguy © Radio France - Andde Irosbehere

"Il y a quand même eu des petits coups d'arrêt : un coup de froid au mois de juin, et une grosse chaleur, 42 degrés, au début du mois d'août. Tout cela a un peu bloqué les vignes, certaines parcelles ont eu du mal à finir d'être homogène, mais de manière générale on a quand même de très jolis raisins et un beau potentiel pour 2020."

Un cru 2020... aux accents méditerranéens

Disposé dans des cagettes ou dans des bennes, le raisin est aussitôt acheminé à la cave coopérative d'Irouléguy, où il est pressé dès son arrivée. Viendra ensuite le processus de vinification dans les cuves, durant plusieurs mois (un an pour les vins rouges). Ce cru 2020 s'annonce atypique, explique Federico Giovannetti, œnologue d'origine italienne et récemment embauché par la cave :

"Il a fait chaud cet été, on a donc des degrés d'alcool assez élevés et moins d'acidité. Les vins seront donc un peu plus ronds, plus doux et plus souples, du style méditerranéen." Olivier Martin le confirme : "ça va changer un peu des Irouléguy habituels."

Un million de bouteilles sont produites chaque année par l’appellation Irouléguy, dont les deux tiers par les 39 vignerons de la cave coopérative. Environ 60% de vins rouges, 30% de rosés et 10% de blancs secs.

Reportage France Bleu Pays Basque

Erreportaia euskaraz

.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
.
. © Radio France - Andde Irosbehere
Choix de la station

À venir dansDanssecondess