Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS - Un berger varois demande l'aide des habitants pour retrouver ses brebis après une attaque de loup

-
Par , , France Bleu Provence
Hyères, France

Le 29 décembre dernier, le troupeau de Thomas Charrier a été victime d'une attaque de loup aux portes de Hyères (Var). Trente-quatre bêtes ont été tuées, 200 sont toujours portées disparues. Le berger lance un appel aux habitants pour l'aider à retrouver les bêtes égarées.

Le troupeau de Thomas Charrier victime d'une attaque de loups
Le troupeau de Thomas Charrier victime d'une attaque de loups © Radio France - Sophie Glotin

Thomas Charrier, un berger varois, lance un appel sur France Bleu Provence auprès des habitants de Hyères, Pierrefeu, La-Londe-les-Maures et La Crau (Var). 

Le 29 décembre dernier, son troupeau a été victime d'une attaque de loup aux portes de Hyères, dans le quartier boisé du Plan du Pont.

Trente-quatre bêtes tués dans une attaque

Trente-quatre bêtes ont été tuées, dont 11 directement au cours de l'attaque, 200 sont toujours portées disparues. L'éleveur lance un appel aux habitants pour l'aider à retrouver les bêtes égarées qui ont pris la fuite, effrayées par le prédateur. Vous pouvez le joindre au 06.37.64.71.68

"Je ne sais pas si je vais conseiller à mon fils de devenir berger." (Thomas Charrier)

Il s'agit de la sixième attaque en quelques mois. Les cinq autres se sont produites dans les Alpes de Haute-Provence. Thomas Charrier demande aux autorités d'agir au plus vite. "Je suis fils et petit-fils de berger. J'ai un petit garçon de cinq ans et je ne sais pas si je vais lui conseiller de faire ce métier", explique ému le berger. 

chaque fois qu'on se fait prendre des bêtes, on est obligé de prendre dans nos économies pour en racheter et avoir une exploitation viable. On a bien des aides mais elles mettent beaucoup de temps à arriver", conclut Thomas Charrier, qui précise qu'il est impossible de bénéficier d'une compensation financière quand un berger ne peut pas fournir la preuve d'une disparition de brebis. 

Une attaque de loup qui ne fait guère de doute

Pour les services de l'État, cette attaque a toutes les caractéristiques d'une attaque de loups. Le type de morsures à la gorge et au niveau des organes vitaux correspond à ce type d'attaque. 

Un loup a d'ailleurs été aperçu à plusieurs reprises ces derniers mois dans ce secteur de Hyères, sur la colline du Fenouillet. 

Depuis l'attaque à Hyères, l'Office national de la chasse a installé des caméras sur le site dans l'espoir de photographier le prédateur ou les prédateurs. Il faut notamment déterminer si une meute est bien en train de se constituer.

Entrée en vigueur du "plan loup"

En 2018, le "plan loup" entre en vigueur. Un plan qui fixe à une quarantaine le nombre de loups pouvant être tués sur les 400 recensés en France. Un plan qui vise également à faciliter les "tirs de défense" des bergers pour protéger les troupeaux. En 2017, quelque 11.000 moutons ont été tués en France

Le berger devant des brebis attaquées
Le berger devant des brebis attaquées © Radio France - Sophie Glotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess