Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Plusieurs centaines d'hectares de cultures détruits par la grêle dans le Tonnerrois

-
Par , France Bleu Auxerre

Samedi dernier, un orage de grêle a dévasté une partie des récoltes situées dans le Tonnerrois. Le phénomène qui a duré une quinzaine de minutes a été particulièrement violent à Noyers-sur-Serein.

Jérome Piffoux montre la hauteur que faisaient les pois cultivés dans ce champ avant l'averse de grêle
Jérome Piffoux montre la hauteur que faisaient les pois cultivés dans ce champ avant l'averse de grêle © Radio France - Damien Robine

Dans le Tonnerrois, les cultures ont souffert des orages du week-end dernier, et notamment des chutes de grêle.  Plusieurs centaines d'hectares ont été détruits en quelques minutes sur plusieurs exploitations situées à Noyers-sur-Serein, à Massangis, Pasilly ou encore à Villiers-les-Hauts.   

"C'est la désolation" - Jérome Piffoux agriculteur à Noyers-sur-Serein

Jérome Piffoux possède une ferme à Puit de Bon sur la commune de Noyers. Il exploite 180 hectares, du tournesol, pois et orge de printemps notamment. La grêle en a malheureusement détruit une grande partie. "De gros grêlons ont ravagé des parcelles de blé, de pois, de lentilles. C'est la désolation. Car on est à quinze jours de la récolte, les grains se rapprochaient de la maturité pour l'orge notamment.  C'est les aléas du métier d'agriculteur. On travaille avec le climat, la nature. Des fois elle est sympathique avec nous. D'autres fois, un peu moins." Sur la quinzaine d'exploitations situées à Noyers sur Serein , une douzaine ont été touchées.  

"Il y avait une belle récolte qui s'annonçait, c'est rageant"- Frédéric Bercier agriculteur à Villiers-les-Hauts 

A Villiers-les-Hauts près d'Ancy-le-Franc, Frédéric Bercier cultive 260 hectares de blé notamment, d'orge de printemps et de tournesol. Samedi soir en dix minutes , la grêle a ravagé plusieurs dizaines d'hectares. "A peu près 35 hectares d'orge d'hiver et une vingtaine d'orge de printemps qui sont massacrés à plus de 80, 90% . Le blé a un peu moins souffert. Je suis assuré mais je vais être indemnisé au mieux à 75% . Il y avait une belle récolte qui s'annonçait, la plus belle depuis 2014, ça faisait plaisir. Et là, en un quart d'heure, le mal a été fait. C'est rageant." Frédéric Bercier attend maintenant le passage de l'expert de l'assurance qui fera une estimation précise des pertes qu'il a subi.

Pour afficher ce contenu Google Maps, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess