Agriculture – Pêche

Manifestation des agriculteurs à Bruxelles : la Commission européenne débloque 500 millions d'euros d'aide

Par Thibaut Lehut, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu lundi 7 septembre 2015 à 8:24 Mis à jour le lundi 7 septembre 2015 à 17:17

Manifestation des agriculteurs européens à Bruxelles dans le quartier européen.
Manifestation des agriculteurs européens à Bruxelles dans le quartier européen. © Max PPP

Eleveurs porcins et producteurs de lait se sont donnés rendez-vous à Bruxelles, ce lundi. Ils ont manifesté et mis la pression sur les ministres de l'Agriculture, réunis en conseil extraordinaire. En fin d'après-midi, la Commission européenne a annoncé que 500 millions d'euros seraient débloqués.

Après la manifestation parisienne de jeudi dernier, c'est à Bruxelles que les agriculteurs en colère ont décidé de manifester ce lundi. Alors que les ministres européens de l'Agriculture sont réunis en conseil extraordinaire, quelque 5.000 éleveurs porcins et producteurs de lait  belges, français et allemands étaient attendus dans la capitale belge. Ils risquent de congestionner pendant plusieurs heures les artères bruxelloises entre la gare du Nord et le quartier Schuman abritant les institutions européennes, qui sera placé sous haute protection policière pour l'occasion.

Alors que les cours du porc et du lait sont au plus bas, plusieurs pistes sont envisagées par les Européens. Avec l'Espagne, l'Italie et le Portugal, la France compte demander une enveloppe pour venir en aide aux agriculteurs les plus touchés, un relèvement du prix d'intervention sur le marché du lait pour la poudre et le beurre, afin de soutenir les cours en dégageant les stocks, ainsi que des mesures de stockage pour le porc. La Commission européenne plaide de son côté pour un élargissement des débouchés pour les produits fabriqués en Europe, et a annoncé en fin d'après-midi que 500 millions d'euros allaient être débloqués. "La Commission va proposer que la partie la plus significative de ce paquet soit fournie à tous les Etats membres sous forme d'enveloppes pour soutenir le secteur laitier", a précisé l'exécutif bruxellois dans un communiqué.

Des mesures d'urgence déjà annoncées en France

Jeudi, alors que 1.500 tracteurs s'étaient rassemblés place de la Nation à Paris, le gouvernement avait déjà annoncé une première série de mesures d'urgence. Un moratoire sur les normes environnementales a notamment été mis en place jusqu'en février prochain. Une "année blanche" pour les agriculteurs en difficulté ayant contracté un prêt bancaire a également été décidée.

>> LIRE AUSSI : Des agriculteurs du Nord-Pas-de-Calais manifestent à Bruxelles