Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pour les betteraviers, sans l'autorisation des néonicotinoïdes, leur filière est "en péril"

-
Par , France Bleu Picardie

Le président de la confédération générale des planteurs de betteraves de la Somme a réagi sur France Bleu Picardie au projet de loi sur la réutilisation des néonicotinoïdes dans les champs de betteraves. Le projet de loi est discuté en Conseil des ministres ce jeudi.

 Dominique Fievez, président de la confédération générale des planteurs de betteraves de la Somme
Dominique Fievez, président de la confédération générale des planteurs de betteraves de la Somme © Radio France - Alexandre Lepère

Les néonicotinoïdes, bientôt de retour dans les champs de betteraves ? Le projet de loi sur l'utilisation de ce puissant insecticide est sur la table du Conseil des ministres ce jeudi 3 septembre. Interdits depuis le 1er septembre 2018, il sera remis en circulation l'année prochaine, si il est voté par les députés de l'Assemblée Nationale. Une mesure exceptionnelle, pour aider les betteraviers en difficulté.

Avec le virus de la jaunisse transmis par un puceron sur les champs de betteraves, les betteraviers font face à des baisses importantes de leurs rendements. Jusqu'à 80% au sud de Paris cette année, par rapport à la moyenne des cinq dernières années. Les départements picards n'échappent pas aux difficultés : l'Oise (25% de pertes) plus touché que la Somme (15% de pertes), selon Dominique Fievez, invité de France Bleu Picardie ce jeudi matin.

Pour le président de la confédération générale des planteurs de betteraves de la Somme, le gouvernement "a bien compris que sans cette autorisation, c'est une filière entière qui "est en péril". 3 200 agriculteurs producteurs de betteraves sont ainsi menacés dans la Somme sans la réintroduction des néonicotinoïdes. Une autorisation signe de "pragmatisme", autorisée quand même du bout des lèvres par Barbara Pompili, l'ancienne députée samarienne, ministre de la Transition écologique, la seule solution selon elle, pour sauver la filière betteravière.

Les néonicotinoïdes, un risque "nul" pour les abeilles selon Dominique Fievez

Problème, les néonicotinoïdes font des ravages dans l'écosystème, en s'attaquant notamment au système nerveux des abeilles qui viennent butiner à proximité des champs de betteraves. Un problème minimisé par Dominique Fievez, qui parle d'un risque "nul" : "il est démontré scientifiquement qu'avec le phénomène de guttation, (ndlr : les gouttelettes d'eau de la rosée du matin sur les bords des plantes et des feuilles), les abeilles ne viennent pas se poser sur nos betteraves". 

Il est démontré scientifiquement qu'avec le phénomène de guttation, les abeilles ne viennent pas se poser sur nos betteraves. Dominique Fievez, président de la confédération générale des planteurs de betteraves de la Somme

Si elle est bien votée à l'Assemblée Nationale, la réintroduction de ces néonicotinoides reste toutefois temporaire : le projet de loi prévoit que la dérogation dure 3 ans maximum, soit jusqu'à l'été 2023. Seuls les betteraviers seront d'ailleurs autorisés à utiliser ces néonicotinoïdes. Une mesure saluée par Dominique Fievez lui-même, qui ne "défend pas la mise en place de dérogations pour les autres productions". Après ce délai, de nouveaux moyens de protection plus naturels devront remplacer ce puissant insecticide. 

Dominique Fievez, président de la confédération générale des planteurs de betteraves de la Somme

Choix de la station

À venir dansDanssecondess