Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un agriculteur des Landes arrose ses kiwis toute la nuit pour les protéger du gel

-
Par , France Bleu Gascogne

Face au gel, certains agriculteurs arrosent leurs arbres fruitiers pour protéger les bourgeons. C'est la méthode utilisée par Julien Hourton, agriculteur à la ferme Loustaou à Orthevielle dans les Landes, pour sauver ses kiwis.

Julien Hourton, agriculteur dans les Landes, arrose ses vergers pour les protéger du gel
Julien Hourton, agriculteur dans les Landes, arrose ses vergers pour les protéger du gel - Julien Hourton

Après une semaine quasiment estivale, le froid est de retour en France. Les températures ont baissé dans les Landes, depuis lundi 5 avril. Cette vague de gel survient au moment où les bourgeons sont les plus fragiles, ce qui inquiète les agriculteurs. 

Julien Hourton, agriculteur à la ferme Loustaou à Orthevielle dans les Landes, a une technique pour mettre ses dix hectares de kiwis à l'abri : l'aspersion. Une méthode qui consiste à arroser les arbres fruitiers et à laquelle il a eu recours dans la nuit de mardi 6 à mercredi 7 avril. 

"Ils annonçaient entre moins 1 et moins 2 degrés, finalement on a eu moins 2, moins 3. Alors, pour protéger les bourgeons et les pousses du gel, on a allumé l'arrosage des kiwis, explique-t-il. Ce processus, le fait d'avoir de l'eau sur les vergers, ça crée de la glace et c'est la glace qui va protéger les bourgeons et les pousses en les maintenant à 0 degré."

Un dispositif pour sauver ses récoltes

Ce sont des pompes installées sur les tracteurs qui arrosent les kiwis. "On les a allumées toute la nuit, jusqu'à 11 heures ce matin", précise Julien Hourton. L'agriculteur utilise ce dispositif dès que les températures descendent en dessous de 0 degré. "Le stade des kiwis est trop avancé à cette période de l'année, on ne peut pas se permettre de les laisser descendre à des températures négatives", insiste-t-il.

"Tant qu'il y aura des gelées, on continuera à arroser", poursuit Julien Hourton. Ce qu'il compte faire les nuits du mercredi 7 et du jeudi 8 avril. Sans cette technique, Julien Hourton perdrait toutes ses récoltes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess