Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Pour réduire les dégâts des sangliers, la préfecture de l'Indre autorise les tirs de nuit

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Berry

Pou lutter contre les dégats des sangliers sur les exploitations agricoles et réguler les populations, la préfecture de l'Indre autorise depuis le 1er avril et jusqu'au 31 mai, les tirs de nuit à partir d'un poste fixe à l'affût. Une mesure qui s'adresse en priorité à certaines zones sensibles.

Illustration
Illustration © Maxppp - Nicolas Barreau

Châteauroux, France

La préfecture de l'Indre est claire : c'est une mesure dérogatoire exceptionnelle . Pour réduire les dégâts des sangliers sur les exploitations agricoles, des tirs de nuit sont possibles sur certains secteurs (sur les parcelles agricoles) entre le 1er avril et le 31 mai prochain. La préfecture souligne que cette mesure s'adresse "en priorité aux territoires classés sensibles à la suite du Schéma Départemental de Gestion Cynégétique" (Voir liste ci-dessous). D'autres secteurs, également concernés par cette situtation, peuvent le cas échéant faire une demande auprès de la préfecture.

Il est rapellé que seuls  les agriculteurs peuvent faire une telle demande. Le formulaire est à retirer en mairie ou sur le site internet de la préfecture. Ces tirs de nuit doivent se faire à partir d'un poste fixe à l'affût, en respectant evidemment toutes les consignes de sécurité liées à uen situation de chasse. Début des tirs de nuit à 5h et fin à minuit. Les résultats de ces tirs doivent être ensuite communiqués au lieutenant de louveterie référent de la zone, à l'ONCFS, au maire de la commune concernée et à la brigade de gendarmerie.

Zones concernées en priorité - Aucun(e)
Zones concernées en priorité - Préfecture de l'Indre
Choix de la station

France Bleu