Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Premier bilan plus que positif pour les vendanges en Champagne

lundi 10 septembre 2018 à 5:35 Par Victorien Willaume, France Bleu Champagne-Ardenne et France Bleu

Les vendanges touchent à leur fin en Champagne. Elles se terminent tôt car elles ont été précoces cette année. Les vignerons se disent très satisfaits, tant au niveau de la qualité que de la quantité.

Cette année le potentiel de rendement est estimé entre 16 000 et 18 000 kilos par hectare en Champagne.
Cette année le potentiel de rendement est estimé entre 16 000 et 18 000 kilos par hectare en Champagne. © Radio France - Victorien Willaume

Rilly-la-Montagne, France

Bientôt la fin des vendanges en Champagne, qui ont été particulièrement précoces cette année, puisque le coup d'envoi officiel a été donné le 22 août. Et les vignerons sont globalement très contents. Les grappes sont nombreuses, l'état sanitaire parfait, et les richesses en sucre et arômes bien au-dessus de la moyenne selon le Comité interprofessionnel des vins de Champagne (CIVC). Une qualité qui est dûe notamment à une météo idéale pour une production de raisin : un hiver pluvieux et un été chaud et sec. 

Les chiffres exacts seront dévoilés en novembre, lorsque tous les vignerons auront communiqué leurs résultats, en attendant le potentiel de rendement pour cette année 2018 est estimé entre 16 000 et 18 000 kilos par hectare en Champagne, selon le Syndical général des vignerons (SGV). Contre 10 300 kilos par hectare en moyenne l'année dernière. 

Maxime Toubart, président du SGV, n'était plus habitué à d'aussi belles vendanges : "Tous les secteurs de la Champagne sont beaux. Habituellement on a toujours un secteur qui souffre du gel, de la grêle ou de conditions climatiques particulières, cette année tous les secteurs sont beaux, qu'on se trouve dans la Vallée de la Marne, dans la Vallée du Surmelin, dans la côte des Blancs ou dans la Montagne de Reims...".

Cette année les vendanges se terminent tôt en Champagne car elles ont été précoces, le coup d'envoi officiel avait été donné le 22 août.  - Radio France
Cette année les vendanges se terminent tôt en Champagne car elles ont été précoces, le coup d'envoi officiel avait été donné le 22 août. © Radio France - Victorien Willaume

Encore un peu de travail dans certains secteurs

La quantité de raisins importante est aussi une très bonne nouvelle, détaille Maxime Toubart : "On a largement ce qu'il nous faut pour à la fois faire le rendement de l'année, et proposer un petit surplus, pour pouvoir échanger les vins à quantité égale, pour rajeunir un peu une partie de la cuverie qui était moins prometteuse que cette année."

Si les vendanges sont terminées presque partout en Champagne, il reste du travail dans les vignes dans certains secteurs. Par exemple dans l'exploitation d'Yves Couvreur, vigneron indépendant à Rilly-la-Montagne près de Reims, où le travail doit normalement se poursuivre jusque mardi. Lui aussi est très satisfait. "Le sucre est présent, on a de très très belles maturités, des vins de garde certainement avec beaucoup d'amplitude de fruit et d’arôme. Quand on goûte le raisin, il est extraordinaire.", explique-t-il. On saura lors des dégustations de l'hiver et du printemps prochain si cette année 2018 sera millésimée ou non.