Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Premier Salon de l'Agriculture pour Fanny, éleveuse de vaches vosgiennes en Haute-Saône

Une jeune éleveuse haute-saônoise, va présenter pour la première fois une de ses vaches au Salon de l'Agriculture. A tout juste 21 ans, elle possède un petit troupeau qui compte une trentaine de vaches de race vosgienne. Elle fabrique elle-même ses fromages. Portrait.

Milka, est une vache de 4 ans, elle est née dans l'élevage de Fanny
Milka, est une vache de 4 ans, elle est née dans l'élevage de Fanny © Radio France - Mado Oblin

Fanny a 21 ans, pour la première fois, une de ses vaches de race vosgienne, Milka, a été sélectionnée pour deux épreuves au Salon de l'agriculture : meilleure vosgienne allaitante et meilleure laitière. Le concours est prévu ce lundi 24 février. Pour cette jeune agricultrice c'est un rêve qui se réalise. 

Sur les hauteurs de la commune de Servance en Haute-Saône, elle élève, seule une trentaine de vaches de race vosgienne. Son installation n'a pas été facile, mais elle a pu compter "sur le soutien de ses proches" et sur "les conseils de son cédant", la personne qui possède l'exploitation, Serge, qui élevait des vaches par le passé.

Sa passion pour cette race lui est venue dès l'enfance : "Quand j'était petite, j'avais des chevaux et ces chevaux étaient chez un monsieur qui possédait des vosgiennes. C'est là que je me suis dit, je veux faire ça !".  Elle achète son premier veau, Marguerite, à l'âge de 16 ans, avec son premier salaire. 

Transformation à la ferme et vente en circuit court

Elle apprend le métier d'éleveur bovin en alternance, puis en 2018, elle s'installe sur les hauteurs de Servance en Haute-Saône. Depuis plusieurs mois elle fabrique également ses fromages "de la tomme nature et aromatisée, des petits fromages frais et des yaourts, tout est transformé sur place et vendu sur les marchés et en vente directe à la ferme", explique-t-elle. 

Il lui a fallu plusieurs mois pour trouver la bonne formule, "il y a eu des raté", confie Fanny - Radio France
Il lui a fallu plusieurs mois pour trouver la bonne formule, "il y a eu des raté", confie Fanny © Radio France - Mado Oblin

Fanny est particulièrement attentive au bien être animal. Elle tient à ce que les terrains de l'exploitations soient bios. "Les vaches ne mangent que du foin et de l'herbe,"ajoute-t-elle enjouée. Ici les animaux sont encore dans des bâtiments typiques comme on voit en montagne, les vaches ne sont pas écornées et elles sortent en pâture une bonne partie de l'année". 

Un accomplissement pour la jeune éleveuse

Milka a été sélectionnée sur des critères de production, et en fonction de "ses qualités morphologiques de mamelles, de pattes", explique-t-elle passionnée. 

Sa maman, Nathalie Giros est extrêmement fière de sa fille : "Ce Salon [de l'Agriculture], cela fait trois ans qu'elle se bat pour y aller, elle est tellement courageuse !" confie-t-elle, les yeux brillants. 

Ce n'est pas un métier facile quand on est pas du milieu" - Nathalie Giros, mère de Fanny

Fanny est passionnée par cette race de vaches. La vosgienne a presque disparue et qui bénéficie aujourd'hui d'un plan de relance. "C'est une vache particulièrement adaptée au milieu où elle évolue, pour pouvoir survivre dans des conditions climatiques parfois difficiles, il faut qu'elles aient du tempérament, à l'image de ses éleveur", explique Fanny. 

Le Salon de l'Agriculture débute le 22 février et se termine le 1er mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu