Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Premières cerises en Ardèche : une maigre récolte après la vague de gel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Drôme Ardèche, France Bleu

Les cerises d'origine drômoise ou ardéchoise sont rares cette année. Presque 90% des producteurs ont perdu leurs fruits en Ardèche, suite à la nuit de gel en avril dernier. Pour les producteurs épargnés par les intempéries, la récolte démarre.

A Vesseaux en Ardèche, le producteur Bernard Habauzit démarre sa récolte de cerises ce lundi 24 mai, avec la variété Burlat, particulièrement sensible aux intempéries.
A Vesseaux en Ardèche, le producteur Bernard Habauzit démarre sa récolte de cerises ce lundi 24 mai, avec la variété Burlat, particulièrement sensible aux intempéries. © Radio France - Nathalie Rodrigues

Les premières cerises arrivent ! La récolte démarre en ce moment chez les producteurs. En tout cas ceux ayant été épargnés par la nuit de gel du 7 au 8 avril dernier. Selon la Chambre d'agriculture de l'Ardèche, entre 80 et 90% des zones arboricoles du département ont été touchées. Le constat est tout aussi alarmant pour la Drôme, avec 70% de fruits perdus. Bernard Habauzit, producteur à Vesseaux en Ardèche, démarre sa récolte ce lundi 24 mai. Ses deux hectares et demi de cerisier, situés à environ 400 mètres d'altitude, ont été épargnés par le gel.  

"Cette année, les cerises sont plus sensibles que d'habitude, elles souffrent du manque de chaleur, n'arrivent pas à grossir et ont tendance à se fendre facilement."

Témoignage de Bernard Habauzit, producteur de cerises à Vesseaux en Ardèche.

"Mes cerises ont été légèrement touchées par le gel : elles sont un peu déformées, les noyaux se cassent, mais je sais que je suis chanceux de pouvoir récolter cette année." admet-il. "Dans la coopérative où je vends mes cerises, sur quinze producteurs, je suis le seul à vendre cette année. Je devrais produire une douzaine de tonnes, au lieu de quinze les années précédentes.

Les cerises manquent de soleil 

Le mauvais temps persistant en Ardèche inquiète Bernard Habauzit, puisque les cerises sont des fruits fragiles en cas de pluie. "La météo n'est pas clémente et la récolte a déjà pris du retard", explique-t-il. Malgré tout, si le temps s'améliore, sa production devrait être bonne. L'exploitant prévoit d'employer huit salariés pour la récolte, qui devrait durer jusqu'à fin juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess