Agriculture – Pêche

Premières restrictions d'usage de l'eau en Dordogne

Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord et France Bleu vendredi 5 août 2016 à 12:28

Des restrictions de pompage sont imposées sur certains cours d'eau.
Des restrictions de pompage sont imposées sur certains cours d'eau. © Maxppp - Maxppp

Le manque de pluie commence à se faire ressentir en Dordogne. La préfecture a pris les premières mesures de restriction d'usage de l'eau. Elles concernent les affluents des principales rivières du département.

Le mois de juillet a été particulièrement sec en Dordogne. Les cumuls de pluie sont compris entre 5 et 23 mm.  Les nappes souterraines se portent bien, la réserve de Mialet également mais le débit des petits cours d'eau a diminué.

La préfecture a décidé de prendre des mesures pour éviter un assèchement trop rapide des cours d'eau. Le Bandiat, la Pude, le Céou Amont, le Caudeau-Louyre, la Couze, la Beauronne de Chancelade, la Beauronne des Lèches, l'Euche, le Vern, la Gardonnette, la Conne et la Bournègue ont atteint leur seuil d'alerte. Il est désormais interdit d'y prélever de l'eau une fois par semaine. De leurs côtés, la Belle, l'Enéa, le Boulou, la Lidoire et l'Estrop sont en alerte renforcée. Le pompage y est interdit trois jours et demi par semaine. D'autres cours d'eau dont le débit est faible restent sous surveillance.

Le détail des mesures de restrictions est disponible sur le site de la préfecture de Dordogne.