Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

La moisson technologique d'un agriculteur céréalier près de Lunéville

dimanche 15 juillet 2018 à 5:33 Par Laurent Watrin, France Bleu Sud Lorraine

A Gerbéviller, près de Lunéville (Meurthe-et-Moselle), Philippe Strabach pilote une moissonneuse automatisée qui enregistre des données précises instantanées pendant la récolte. L'ordinateur de la machine aide notamment à limiter les pesticides.

La moisson automatisée permet d'enregistrer instantanément des données précises pour limiter notamment le recours aux engrais et aux pesticides sur les parcelles à récolter.
La moisson automatisée permet d'enregistrer instantanément des données précises pour limiter notamment le recours aux engrais et aux pesticides sur les parcelles à récolter. © Radio France - Laurent Watrin

Lunéville, Meurthe-et-Moselle, France

Après deux années médiocres, la récolte de blé s'annonce "normale", pour cet été 2018. La prédiction sera vérifiée avec précision par les outils numériques

Philippe Strabach a débuté sa moisson avec un léger retard, cette année. Ce producteur lorrain a dû attendre les dernières pièces de sa nouvelle moissonneuse-batteuse pour lancer sa récolte.

En l'espace d'une semaine, le céréalier aura engrangé 65 ha de blé, entre Gerbéviller et Fraimbois, près de Lunéville, en Meurthe-et-Moselle. 

Au volant de cette machine géolocalisée, dans sa cabine pressurisée, Philippe Strabach cultive aussi la conversation et partage ses réflexions sans concession. 

L'ordinateur de bord de la moissonneuse indique les portions de sol plus ou moins déficitaires en eau. - Radio France
L'ordinateur de bord de la moissonneuse indique les portions de sol plus ou moins déficitaires en eau. © Radio France - Laurent Watrin

Réchauffement climatique, pesticides, spéculation sur le marché des céréales, technologie nécessaire. Tous les sujets sont abordés.

France Bleu vous emmène à bord de la moissonneuse de ce paysan des temps modernes...

Philippe Strabach au volant de sa machine

La FNSEA, principal syndicat agricole en France, vient de présenter des "solutions concrètes" pour progresser vers la réduction des produits phytosanitaires dans l'agriculture. Le modèle agricole est sous la pression des normes sanitaires et des attentes du citoyen-consommateur, de plus en plus soucieux d'écologie.

Pour les céréaliers, les produits phytosanitaires demeurent nécessaires contre les parasites et les maladies. Sans ces pesticides, des récoltes entières seraient perdues, selon Philippe Strabach. - Radio France
Pour les céréaliers, les produits phytosanitaires demeurent nécessaires contre les parasites et les maladies. Sans ces pesticides, des récoltes entières seraient perdues, selon Philippe Strabach. © Radio France - Laurent Watrin

"Pour éviter les pesticides, il y avait les OGM", selon Philippe Strabach

La filière céréalière en Lorraine emploie près de 14 000 personnes en comptant les industries de transformation. Le marché des céréales est très spéculatif. - Radio France
La filière céréalière en Lorraine emploie près de 14 000 personnes en comptant les industries de transformation. Le marché des céréales est très spéculatif. © Radio France - Laurent Watrin

Les céréales, c'est très spéculatif (Philippe Strabach)

Philippe Strabach