Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

VIDEO - Prévention du suicide chez les agriculteurs : un numéro et un spectacle joué en Corrèze

mercredi 6 mars 2019 à 10:02 Par Nicolas Blanzat, France Bleu Limousin

Alors qu'un agriculteur se suicide tous les deux jours en France, un spectacle humoristique évoquant très sérieusement le sujet vient d'être joué ce mardi à Tulle. Il parle de la prévention du suicide chez les agriculteurs et relaie largement un numéro de téléphone national à leur disposition.

Entre humour et gravité, Jean-Pierre Dupin parle du suicide chez les agriculteurs sans tabou
Entre humour et gravité, Jean-Pierre Dupin parle du suicide chez les agriculteurs sans tabou © Radio France - Nicolas Blanzat

Tulle, France

" Le bonheur est dans le pré, mais l'étable est vide ". Le sujet n'a rien à voir avec l'émission de télé qui véhicule pas mal de caricatures sur le monde agricole. C'est en fait le nom d'un spectacle audacieux : évoquer, entre humour et gravité, les difficultés, l'isolement et la détresse dans le monde agricole qui amènent (trop) souvent au suicide.

Un agriculteur se suicide tous les deux jours en France 

Il faut dire qu'un agriculteur met fin à ses jours tous les deux jours en France. Ce taux de suicide dans la profession est supérieur de plus de 20% par rapport au reste de la population. Le comédien Jean-Pierre Dupin vient de jouer son one-man-show ce mardi à Tulle devant un parterre d'agriculteurs lors de l'assemblée générale des CUMA, les Coopératives d'Utilisation du Matériel Agricole qui permettent aux agriculteurs d'acheter du matériel en commun. " Les Cuma, ce sont un groupe d'hommes " pose Ubald Chenou, le président de la fédération des Cuma de la Corrèze. " C'est aussi un lieu où les agriculteurs, qui sont souvent seuls sur leur exploitation, peuvent se regrouper, se trouver, échanger et faire face aux difficultés ". De quoi renvoyer les agriculteurs à leur quotidien et faire passer un message : celui qu'ils ne sont pas seuls en cas de difficultés.

Un numéro national anonyme, disponible à tout moment

La première scène s'ouvre dans la cuisine de la maison. 6h30 du matin, ébouriffé, en pyjama, charentaises au pied, un agriculteur compose un numéro, le 09.69.39.29.19. A la fois, hésitant et un peu honteux. " Je, je, je suis bieeeen à, à, à la " à la MSA, la sécurité sociale des agriculteurs, " le numéro queeeeee, pour tous les gens qui vont " . A l'autre bout du fil, on imagine l'interlocuteur finir les phrases et rassurer l'agriculteur qui a osé faire la démarche. " Non parce que des fois on appelle à 9h30 et... " explosions de rires dans la salle. Finesse sur quoi cela invite à réfléchir, traits appuyés sur la façon d'être des agriculteurs en général. Des mots sur des maux, la forme est souvent hilarante, le fond terriblement sérieux et profond. " On le dit souvent : le suicide est un appel au secours... mais souvent entendu un peu trop tard " est une réplique qui résume pas trop mal l'esprit du spectacle.

09.69.39.29.19 : LE numéro national de prévention du suicide pour les agriculteurs - Radio France
09.69.39.29.19 : LE numéro national de prévention du suicide pour les agriculteurs © Radio France - Nicolas Blanzat

"Parler de ses difficultés, c'est avouer ses faiblesses. Notre fierté nous tue"

C'est justement d'histoires noires que Jean-Pierre Dupin tire sa comédie. " Je suis allé visiter des agriculteurs pour l'écrire " explique-t-il, " des gens m'ont livré des choses terribles, qui relèvent de la mort. J'ai vu des gens qui se sont loupés, d'autres qui en ont eu envie, d'autres qui ont vu leur frère. Bref, des trucs horribles " confie le comédien. Il y a bien des profils similaires dans la salle mais personne pour en parler au micro. " Parler de ses difficultés, c'est avouer ses faiblesses ", s'excuse l'un d'entre eux bien conscient que " notre fierté nous tue ". Car les hommes sont parfois fragiles mais éternellement rudes. " Pourquoi il faut montrer ça ? Parce que c'est un métier qui est très dur " tente d'expliquer Jean-Pierre Dupin, issu d'une famille d'agriculteurs du Gers. " Tous les jours, il faut se lever à 5h30 du matin pour aller à l'étable, puis partir au foin ou labourer, et être sujet continuellement à la météo. Enfin, c'est hyper dur. Ce sont des gens qui sont rudes, c'est certain ".

Les faux amis de Facebook en prennent pour leur grade - Radio France
Les faux amis de Facebook en prennent pour leur grade © Radio France - Nicolas Blanzat

Une quarantaine d'agriculteurs accompagnés en Limousin

Pour prendre le problème à bras le corps et accompagner les agriculteurs en difficulté, la Mutualité Sociale Agricole a mis en place, en 2018, un numéro national dans le cadre de son dispositif ' Agri'écoute '. Le 09.69.39.29.19 permet de témoigner anonymement 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24 avant une prise en charge. Pour le promouvoir, il a fait l'objet d'une vidéo tournée en Dordogne, qui ne cesse d'être relayée.

Des agriculteurs qui, malgré les dispositifs existants, manifestent peu leurs problèmes continue Brigitte Jammot, de la MSA du Limousin. " Parfois, les gens rentrent par la porte des difficultés familiales, ou de santé, ou financières. On se rend compte que ça va très au delà et on les prend en charge au niveau psychologique ". A ce jour, selon elle, une quarantaine de dossiers sont suivis en Limousin. Là aussi, le dispositif ' Agri'accompagnement ' a été lancé en partenariat avec les chambres d'agriculture et l'Etat, avec un numéro de téléphone : 0.800.80.80.87.

"Courrier en sous France" et "dossiers toujours content... tieux" en bonne place pour l'agriculteur en difficulté - Radio France
"Courrier en sous France" et "dossiers toujours content... tieux" en bonne place pour l'agriculteur en difficulté © Radio France - Nicolas Blanzat