Agriculture – Pêche

Puy-de-Dôme : la Limousine et l'Iran invités d'honneur du Sommet de l'élevage à Cournon

Par Eric Le Bihan, France Bleu Pays d'Auvergne mardi 3 octobre 2017 à 18:37 Mis à jour le mardi 3 octobre 2017 à 18:34

La 26eme édition du Sommet de l'élevage à Cournon
La 26eme édition du Sommet de l'élevage à Cournon © Radio France - Fany Boucaud

La 26e édition du sommet ouvre ses portes ce mercredi matin à la Grande Halle d'Auvergne. Trois jours d'animations, de concours, de business agricole et un défilé international d'officiels. Le ministre de l'agriculture Stéphane Travert sera présent vendredi à Cournon.

2000 animaux de 70 races différentes, 1500 exposants dont 300 étrangers, 88 000 visiteurs, 48 colloques et conférences, le sommet de l'élevage est avant tout une vitrine du savoir faire des éleveurs. Côté concours, cette année la Limousine est mise à l'honneur avec les 400 meilleurs spécimens de la race en concours national.

L'Iran, invité d'honneur

Le Sommet de l'élevage s'impose chaque année comme un événement de plus en plus international. 1500 exposants venus de 31 pays différents seront présents cette année, d'Australie, de Nouvelle Zélande, des Etats-Unis, d'Israël de Cuba, mais aussi d'Iran qui est cette année, le pays invité. Le ministre iranien de l'agriculture sera d'ailleurs présent, ainsi que les ministres du Togo, d'Azerbaïdjan, d'Ouganda, du Cameroun, de Mongolie et du Sénégal. Un événement important pour faire des affaires entre éleveurs et fournisseurs : 100 000 transactions économiques se concrétisent en trois jours. Le sommet a d'ailleurs été classé 3e salon mondial.

65 millions d'euros de retombées économiques

Les retombées économiques du sommet de l'élevage sont estimées à 65 millions d'euros, dont 10 millions dans l'économie locale, pour un budget d'organisation de cinq millions d'euros. Le programme est à consulter sur le site du sommet. Le sommet de l'élevage a par ailleurs investi dans l'agence Agrilys voyages, une agence de voyages spécialisée dans le secteur agricole. Elle prend en charge l'accueil et l'organisation du séjour des délégations étrangères en visite au sommet de l'élevage depuis trois ans.

Coté pratique

Le sommet est ouvert mercredi, jeudi et vendredi de 8 à 19 heures. L'entrée coûte 12 €uros, elle est gratuite pour les moins de 14 ans. Des navettes de bus sont mises en place depuis le centre de Clermont-Ferrand, la gare SNCF, Royat-Chamalières ainsi que Châtel-Guyon.

Action des défenseurs des animaux

Des militants de l'association Earth Resistance s'étaient invités lors de la présentation à la presse du sommet de l'élevage en juillet dernier. Farouchement opposés à "l'industrie de la viande" ils ont lancé un appel pour remplacer le Sommet de l’Élevage par "un Sommet de la Transition". Ils envisagent d'implanter un campement de vie éphémère et organiser des actions artistiques.