Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

"Quand il n'y aura plus d'élevage, il n'y aura plus de bocage" estime un éleveur mayennais de Rouges des Prés

-
Par , France Bleu Mayenne

À 66 ans, Claude Marais participe à l'un de ses derniers salon de l'agriculture à Paris. L'éleveur mayennais de Rouges-des-Prés prendra sa retraite dans trois ans, et il se dit inquiet pour l'avenir des agriculteurs français.

Claude Marais est éleveur de vaches Rouges-des-Prés à Ruillé-Froid-Fonds.
Claude Marais est éleveur de vaches Rouges-des-Prés à Ruillé-Froid-Fonds. © Radio France - Charlotte Coutard

Ferme mayennaise cherche repreneur ! Claude Marais est éleveur de vaches Rouges-des-Prés à Ruillé-Froid-Fonds entre Laval et Château-Gontier-sur-Mayenne depuis 1983, il possède 120 bêtes sur 80 hectares. Il participe ce vendredi aux concours de race sur le salon de l'agriculture à Paris, avec sa vache Immortel et son taureau Magnolia. 

L'élevage c'est le bocage, quand il n'y aura plus d'élevage, il n'y aura plus de bocage.

À 66 ans, c'est l'un de ses derniers salon de l'agriculture en temps qu'éleveur, car il a décidé de prendre sa retraite dans trois ans, en 2023, il aura alors 69 ans. "Malheureusement je pense que, quand je vais partir, tout va être retourné pour faire des cultures. Qui dit cultures, dit la mort du bocage. Sur mon exploitation, il y a des haies autour de toutes les parcelles, il y en aura beaucoup moins quand je serai parti".

Claude Marais est éleveur de vaches Rouges des Prés à Ruillé Froid Fonds.

En pleines négociations sur l'avenir de la PAC, la politique agricole commune, il est inquiet. "Je ne m'inquiète pas pour moi, mais pour l'avenir des futurs agriculteurs, ou des agriculteurs assez jeunes. Les primes PAC c'est notre salaire, et encore, s'il n'y a pas d'emprunts..."

Claude Marais est éleveur de vaches Rouges des Prés à Ruillé Froid Fonds.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu