Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Quatre élus de Vaucluse lancent un appel à consommer local

lundi 28 novembre 2016 à 10:58 Par Aurélie Lagain et Jean-Pierre Burlet, France Bleu Vaucluse

"Touche pas à mon agriculteur !" : c'est le slogan d'une campagne menée par quatre maires de Vaucluse, soutenus par les Jeunes agriculteurs.

Chez un producteur de melons (illustration)
Chez un producteur de melons (illustration) © Maxppp - SEBASTIEN LAPEYRERE

Vaison-la-Romaine, France

Les maires de Valréas, Malaucène, Vaison-la-Romaine et Beaumes-de-Venise, qui lancent un appel signé "Touche pas à mon agriculteur".

Patrick Adrien, Dominique Bodon, Jean-François Périlhou, et Jérôme Bouletin s'inquiètent pour leurs terres agricoles, la transmission des exploitations, et les normes en matière d'environnement : l'interdiction du diméthoate contre la mouche de la cerise au printemps, la mise en place de zones de non traitement.

Dans un premier temps, les élus veulent aussi et surtout inciter les consommateurs à consommer des produits locaux et de saison.

"Il faut mettre à profit notre capacité à nous faire entendre pour mobiliser la population." - Jean-François Périlhou, maire de Vaison-la-Romaine

Pour les maires, il faut que les consommateurs prennent conscience que toute une partie de l'économie vauclusienne tourne autour de l'agriculture. "Il faut qu'il y ait une prise de conscience. Il y a beaucoup de choses qui dépendent de l'agriculture, notamment notre activité touristique, des emplois directs et indirects", précise le maire de Vaison, Jean François-Périlhou.

Jean-François Périlhou

Bruno Bouche, le président des Jeunes agriculteurs est ravi de ce soutien, qui arrive dans une période difficile : "C'est de plus en plus dur pour les jeunes qui veulent s'installer, il faut qu'on les aide du mieux qu'on peut."

"De plus en plus dur" - Bruno Bouche, Jeunes agriculteurs

La campagne des élus rejoint les préoccupations du CDJA :"Nous, on est pour le consommer français, local et de saison! Il faudrait que tous les maires de Vaucluse et de la France entière fasse pareil. On est là pour nourrir le peuple, il ne faut pas que les gens achètent des produits d'ailleurs !"

Bruno Bouche