Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Que sont devenus les drives fermiers créés pendant le confinement en Creuse ?

-
Par , France Bleu Creuse

Plusieurs drives fermiers ont vu le jour pendant le confinement en Creuse. Ils ont permis aux agriculteurs d'écouler leur production, restaurants et cantines étant fermés. Un mois après le déconfinement, on fait le point sur ceux qui perdurent et ceux qui sont fermés.

On pouvait trouver ces produits au drive du lycée Jean Favard à Guéret.
On pouvait trouver ces produits au drive du lycée Jean Favard à Guéret. © Radio France - Lisa Melia

Les drives fermiers ont fleuri un peu partout pendant le confinement en Creuse. Le principe est simple : on passe commande à l'avance et il suffit ensuite de récupérer son sac rempli de yaourts, de légumes, de viande ou encore de miel. Cela permet aux agriculteurs de vendre directement aux consommateurs, en circuits-courts, et d'écouler leur production. Plusieurs fermiers se sont en effet retrouvés sans débouchés du jour au lendemain, après la fermeture des restaurants et des cantines.

Le drive de Felletin terminé

A Felletin, la mairie avait mis en place un drive avec les producteurs locaux, pour compenser la fermeture du marché. Celui-ci a rouvert fin mai ; la municipalité a donc mis fin aux commandes et retraits.

Le lycée Favard de Guéret arrête aussi

A Guéret, le lycée Jean Favard a proposé son dernier drive fin mai. En tout, trois livraisons ont été organisées depuis le début du confinement. Le but était d'aider les agriculteurs qui fournissent d'habitude les cantines scolaires du département. Huit producteurs ont répondu à l'appel. Côté clients, il n'y avait pas foule : vingt-deux la première fois, une quinzaine les deux autres.

Deux mille euros de chiffres d'affaires ont été générés en tout. David Gipoulou, le gestionnaire-comptable du lycée, reconnaît un bilan mitigé mais encourageant pour une première : "Certains producteurs ont fait de bonnes recettes la première fois, mais ça a décliné les fois suivantes, c'était sans doute le signe qu'il fallait arrêter. Le bilan est sans doute décevant du point de vue de l'enveloppe financière mais tous les agriculteurs ont reconnu qu'ils ont élargi leur carnet d'adresse et leur clientèle." Le lycée envisage de recommencer l'expérience des drives, mais de façon ponctuelle, une fois pas trimestre par exemple.

ECOUTEZ - David Gipoulou

La chambre d'agriculture maintient ses points de retrait

Les drives de la chambre d'agriculture de la Creuse ont eu davantage de succès. Ses quatre points de retrait créés pendant le confinement sont toujours en place à La Saunière, Saint-Hilaire La Plaine, Anzême et Guéret. "Je ne pensais pas que les gens auraient adhéré autant, il y a un engouement des consommateurs", se réjouit Valérie Moreau, conseillère à la chambre d'agriculture, en charge des circuits-courts.

Au point de retrait du Hall de Pommeil à Guéret, une quinzaine d'agriculteurs ont vendu leurs produits pendant le confinement : "Nous avions une cinquantaine de commandes à chaque fois, soit une vingtaine de clients, pour un panier moyen de 35 euros", détaille-t-elle. Quatre producteurs ont souhaité continuer les livraisons après le 11 mai, car ils y ont trouvé une nouvelle clientèle. Aujourd'hui, ils reçoivent une dizaine de commandes à chaque fois.

"Ce confinement a démontré que les producteurs doivent aller au plus près des consommateurs, souligne-t-elle. Cela demande de s'adapter sans cesse aux horaires des clients, qui ont changé depuis la reprise du travail, il faut faire des bons de commande, des paniers, etc."

ECOUTEZ - Valérie Moreau, conseillère à la chambre d'agriculture, en charge des circuits-courts

Un nouveau drive sur l'aire des Monts de Guéret

La boutique "Talents de Creuse" se développe et propose un nouveau service de drive, afin de s'adapter aux changements de modes de consommation. Les clients peuvent passer commande avant le lundi soir et venir chercher leurs produits régionaux tous les jeudis après-midis. Le premier retrait est prévu le 25 juin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu