Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Qui sera le meilleur jeune berger du Limousin ?

mardi 16 janvier 2018 à 19:49 Par Audrey Tison, France Bleu Creuse

Sept lycéens d'Ahun sont en compétition pour les Ovinpiades du Limousin ce mercredi. Ils vont enchaîner les épreuves pour espérer se qualifier pour la finale au Salon de l'agriculture.

Pierre fait partie des sept élèves d'Ahun en comptéition aux Ovinpiades
Pierre fait partie des sept élèves d'Ahun en comptéition aux Ovinpiades © Radio France - Audrey Tison

Ahun, France

C'est la 13e édition du concours dédié aux jeunes de 16 à 24 ans, les Ovinpiades ont lieu ce mercredi à Saint-Priest-Ligoure (au Sud de Limoges). Parmi les 40 concurrents issus de quatre lycées agricoles du Limousin, sept représentent le lycée agricole d'Ahun. Toute la journée, ils vont enchaîner les épreuves pour espérer sortir du lot et être sélectionné pour la finale nationale. Ils vont devoir prouver qu'ils savent bien s'occuper des brebis et des béliers.

Je m'entraîne pour les épreuves le mercredi après-midi avec mes professeurs, et aussi avec mon père qui est berger, raconte Pierre, en classe de terminale.

Certaines épreuves sont liées aux connaissances pures, il y a notamment un quizz sur les brebis et béliers. Mais la plupart des épreuves impliquent la manipulation des bêtes. Les élèves doivent par exemple évaluer l'engraissement d'une série de brebis et les noter, en espérant être le plus proche possible des notes du jury de professionnels. Autre épreuve : l'entretien des onglons (pieds) d'une brebis. C'est la partie que préfère Pierre, 17 ans, l'un des Creusois en compétition. Pour s'entraîner, il a pu compter sur ses professeurs, son père qui est berger mais aussi sur Bénédicte, qui était en lice l'année dernière. Elle a passé l'épreuve régionale et a même terminé deuxième du concours national, c'était la première fois qu'une fille montait sur le podium au Salon de l'agriculture. Elle pourrait bientôt participer à une compétition internationale.

Le contrôle des onglons fait partie des missions du berger - Radio France
Le contrôle des onglons fait partie des missions du berger © Radio France - Audrey Tison

Lancé il y a 13 ans, ce concours participe à créer un engouement pour la filière ovine, souligne Geneviève Leppard, professeure de zootechnie au lycée d'Ahun. Celà fait partir ce qu'on appelle la "reconquête ovine", le nombre d'éleveurs ovins est à la hausse dans un département jusqu'ici plutôt dédié aux bovins.

Par le biais de ce concours, certains jeunes se trouvent une nouvelle vocation, estime la professeure.