Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche
Dossier : Salon de l'Agriculture 2017

Yonne : à quoi servent les médailles du Salon de l’Agriculture ?

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Chaque année, l’Yonne remporte une pléthore de médailles pour le vin au salon de l’agriculture. D’autres produits icaunais sont aussi régulièrement primés, comme le miel, la bière…mais à quoi servent ces médailles? Qu’apportent-elles à leurs lauréats? Nous les avons interrogés.

Dégustation de vin de Bourgogne pour le concours général du salon de l'agriculture à Paris en 2016.
Dégustation de vin de Bourgogne pour le concours général du salon de l'agriculture à Paris en 2016. © Maxppp -

Yonne, France

Ce dimanche, c'est le concours des vins au salon de l'agriculture à Paris et les Icaunais tenteront de tirer leur épingle du jeu dans la catégorie "Bourgogne". L'an passé, les vins de l'Yonne avaient décroché 78 médailles, dont 26 médailles d'or.

Les médailles du concours général agricole ne distinguent pas que les vins. Il y a aussi des produits, comme le miel, les huîtres, les produits laitiers ou encore le piment d’Espelette. A quoi servent ces médailles du salon de l’agriculture ? Nous avons posé la question aux lauréats des années passées.

La notoriété auprès des consommateurs

Jean Louis Javel, apiculteur amateur à Auxerre a reçu une médaille d'argent pour son miel d'acacia l'année dernière au salon de l’agriculture. Il ne s’attendait pas à ce qu’elle lui rapporte un tel succès.

Les gens m’ont téléphoné pour me demander du miel mais malheureusement je n’en avais plus !

- Jean-Louis Javel, apiculteur amateur à Auxerre

Florence Charlois, maraichère à Boeurs-en-othe, est en revanche une habituée des distinction au salon de l'agriculture. Son jus de pomme a déjà été médaillé 17 fois.

Avec le temps, les médailles perdent de leur effet : « elles n’ont plus l’impact commercial qu’elles avaient au début », reconnait-elle. Elle n’affiche plus ses médailles pour les particuliers mais s’en sert toujours pour mettre en avant son jus de pommes auprès des restaurateurs. D’ailleurs les jurés, qui font des dégustations à l’aveugle, sont de plus en plus professionnels. « C’est mieux, insiste Florence Charlois, car les particuliers jugeaient trop en fonction de leur goût personnel.»

Vendre en plus grandes quantité dans les magasins

L’impact commercial, Patrick Beau l'a remarqué. Pour vendre ses bières fabriquées à la brasserie Larché, à Sens, il met en avant les médailles du salon. L’année dernière, il en a gagné une en or pour l’Alézia blonde, une bière biologique et artisanale et il a noté que c'était un bon argument pour vendre le produit en grande surface.

C’est un véritable argument pour vendre aux grandes surfaces. C’est un peu la cerise sur le gâteau.

- Patrick Beau, brasseur à Sens

Forcément, il y a tout de même un revers à la médaille. « Il faut coller tous les autocollants représentant les médailles sur les produits et c’est très long, plaisante Patrick Beau. La prochaine fois, si je remporte une médaille, je ferai directement imprimer un nouveau lot d’étiquettes avec le logo.»

Il y aura peut-être une prochaine fois, la brasserie Larché présente trois bières artisanales au concours général agricol cette année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu