Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

On recherche 24 lieutenants de louveterie en Haute-Savoie

mardi 5 mars 2019 à 19:38 Par Nelly Assénat, France Bleu Pays de Savoie

Un appel à candidatures peu ordinaire est lancé en Haute-Savoie. On recrute pour la fin de l'année 24 lieutenants de louveterie qui ont un rôle essentiel dans la gestion et la préservation de la faune sauvage.

Les lieutenants de louveterie sont des bénévoles assermentés
Les lieutenants de louveterie sont des bénévoles assermentés © Maxppp -

Un appel à candidatures peu ordinaire est lancé en Haute-Savoie. La préfecture, via la direction départementale des territoires, recrute pour la fin de l'année 24 lieutenants de louveterie.

A l'origine : capturer le loup

A l'origine le louvetier ou lieutenant de louveterie, a eu pour mission de chasser ou capturer le loup. Un temps disparue, cette charge redevient d'actualité avec le retour du loup dans les Alpes et les tirs de prélèvements.

Les 24 lieutenants de louveterie recherchés en Haute-Savoie pour la période 2020-2024 seront des bénévoles assermentés, placés sous l'autorité du préfet, et soigneusement choisis sur la base de plusieurs critères. "Ils doivent avoir un permis de chasser de plus de cinq ans", précise par exemple Eric Gervasoni, responsable de la cellule chasse, pêche et faune sauvage à la direction départementale en Haute-Savoie. 

Ces lieutenants doivent aussi avoir une grande connaissance du monde de la chasse et des différentes espèces concernées dans le département et ne pas avoir fait l'objet d'une condamnation pénale en matière de chasse, de pêche ou de protection de la nature. Pour candidater il faut avoir entre 18 et 75 ans

Aujourd'hui : gérer les espèces qui causent des dégâts

Quant aux missions, elles s'avèrent diverses et variées. Ces bénévoles vont gérer les espèces susceptibles d'occasionner des dégâts, comme les sangliers par exemple. Aujourd'hui, le lieutenant de louveterie n'a pas d'action dans la gestion du loup en Haute-Savoie, l'animal n'étant pas encore assez présent dans le département. 

Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 1 er juin auprès de la direction départementale des territoires en Haute-Savoie

Courriel : ddt-candidatures-louvetiers@haute-savoie.gouv.fr