Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Récolte retardée des noix de Grenoble : "tout le monde commence à s'inquiéter"

vendredi 5 octobre 2018 à 9:14 Par Justine Dincher, France Bleu Drôme Ardèche et France Bleu Isère

À cause de la chaleur et du manque de pluie, les noix de Grenoble peinent à tomber des arbres. En Isère, les producteurs attendent d'attaquer la récolte, qui aurait dû commencer fin septembre.

La récolte des noix de Grenoble devait commencer à partir du 25 septembre. (image d'illustration)
La récolte des noix de Grenoble devait commencer à partir du 25 septembre. (image d'illustration) © Maxppp - Patrick Gardin

Grenoble, France

"On est en train de vivre une récolte très particulière", prévient Yves Borel, le président du comité interprofessionnel de la noix de Grenoble, invité de France Bleu Isère ce vendredi.

Initialement prévue à partir du 25 septembre, la récolte des noix n'a toujours pas pu commencer. "Nous sommes dans l'attente. À cause de l'absence de pluie et d'humidité, les noix sont mûres, elles sont sur les arbres, mais elles ont des difficultés à tomber, explique Yves Borel, les noix qui tombent sont toute verte, la coque a dû mal à arriver à maturité alors que le fruit à l'intérieur est mûr". 

10% de noix en moins par rapport à l'année dernière

Les producteurs ont également trouvé des noix brûlées par la chaleur, à cause de la canicule. "Tout le monde commence à s'inquiéter, nos metteurs en marché sont en attente de camelote", s'inquiète le président du comité interprofessionnel de la noix de Grenoble qui dit attendre la pluie avec impatience pour pouvoir commencer la récolte. 

Cependant, certains l'ont déjà entamée en secouant les arbres : "d'habitude, on a toujours des noix qui tombent toutes seules de l'arbre parce que le broux est mûr. Cette année, du fait de la sécheresse, elles ne veulent pas tomber, donc il faut secouer les arbres, on commence petit à petit". 

Cette année, la récolte s'annonce en baisse d'environ 10% par rapport à l'année dernière. "On a des noix qui sont brûlées, mais celles qui ne le sont pas sont de très très bonne qualité", d'après le producteur. Les prévisions seront affinées dans un mois, à la fin de la récolte.

Carte de l'AOP Noix de Grenoble - Radio France
Carte de l'AOP Noix de Grenoble © Radio France - Denis Souilla