Agriculture – Pêche

Réveillon : ne jetez plus les coquilles d'huîtres, elles se recyclent !

Par Clément Lacaton, France Bleu La Rochelle et France Bleu samedi 31 décembre 2016 à 11:05

Les coquilles d'huîtres sont valorisées par l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises de ce type.
Les coquilles d'huîtres sont valorisées par l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises de ce type. © Radio France - Clément Lacaton

La Charente-Maritime est un département pionnier en matière de recyclage de coquilles d'huîtres : les points de collecte sont de plus en plus nombreux. Et, quasi unique en France, une usine transforme les coquilles en aliments pour poules, à Périgny près de La Rochelle.

Après le réveillon, pensez-y : ne jetez plus les coquilles d'huîtres à la poubelle ! Comme les emballages plastique, les bouteilles en verre et le carton, elles peuvent être recyclées et valorisées. Les restes de mollusques, une fois concassés, font une nourriture idéale pour les poules pondeuses...

Les coquilles d'huîtres sont valorisées par l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises de ce type. - Radio France
Les coquilles d'huîtres sont valorisées par l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises de ce type. © Radio France - Clément Lacaton

13 tonnes ont été récoltées l'an dernier entre mi-décembre et fin janvier lors d'une grande collecte lancée en Charente-Maritime, pour sensibiliser en période de fêtes les mangeurs d'huîtres et autres coquilles Saint-Jacques. La collecte concernait une vingtaine de déchetteries l'an dernier, à l'initiative du Syndicat mixte Cyclad, chargé de la collecte des déchets dans le nord du département. Depuis, l'idée a fait tache d'huile. L'agglomération de La Rochelle et la communauté de communes de l'Ile d'Oléron s'y sont mises, en installant des conteneurs dans leurs déchetteries.

Des huîtres de Bretagne valorisées près de La Rochelle

Toutes ces coquilles sont valorisées dans les broyeurs de l'entreprise Ovive à Périgny, près de la Rochelle, une des rares usines françaises spécialisées dans cette transformation. Nous l'avons visitée. Ici, les huîtres viennent de loin : du Bassin d'Arcachon, de Vendée, voire de de Bretagne.

Devant l'usine, on découvre un immense tas de coquilles, certaines viennent juste d'être déposées. Le site en amasse 2.500 tonnes chaque année, collectées principalement chez les professionnels (les pertes des ostréiculteurs). 1% seulement provient des assiettes des particuliers. Ici elles sont lavées, concassées, et triées.

Lavées, chauffées, concassées

Jean-Luc Saunier, codirecteur de l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises spécialisées dans le recyclage des huîtres. - Radio France
Jean-Luc Saunier, codirecteur de l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises spécialisées dans le recyclage des huîtres. © Radio France - Clément Lacaton

Le directeur de la société Ovive, Jean-Luc Saunier, nous explique tout au pied de la chaîne de production : "Les coquilles arrivent (...), ensuite elles tombent dans notre sécheur rotatif, elles subissent un traitement thermique pendant une demi-heure à 125 degrés pour les sécher, enlever les bactéries et la vase collée dessus. On va trier tout ça, concasser les coquilles pour produire des écailles et des poudres."

Des écailles pour nourrir les poules

Ces écailles de quelques millimètres servent de compléments alimentaires aux poules, parfois mélangées à du sable ou à des graines. Une dose de calcium indispensable pour former les oeufs. "On a une spéciale autruches, qui fait 6 à 15 millimètres, s'amuse-t-il, et après une écaille 6-30 qui nous sert en paillage pour les paysagistes."

Jean-Luc Saunier, codirecteur de l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises spécialisées dans le recyclage des huîtres. - Radio France
Jean-Luc Saunier, codirecteur de l'entreprise Ovive à Périgny près de la Rochelle, une des rares usines françaises spécialisées dans le recyclage des huîtres. © Radio France - Clément Lacaton
Les coquilles d'huîtres sont transformées en complément alimentaire pour poules poudeuses, riche en calcium. - Radio France
Les coquilles d'huîtres sont transformées en complément alimentaire pour poules poudeuses, riche en calcium. © Radio France - Clément Lacaton

Et comme rien ne se perd, la "poudre", les poussières, serviront à l'agriculture. En bout de chaîne, prêts à être expédiés dans les jardineries, de grands sacs, vendus 12 euros les 25 kilos. Cette usine fournit d'ailleurs une célèbre enseigne de jardineries. En Charente-Maritime, des dizaines de déchetteries acceptent désormais les coquilles d'huîtres. Incinérées, elles ne servent à rien et coûtent cher au milieu des poubelles.