Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Saint-Dié-des-Vosges : 83 truites retrouvées mortes dans le Grandrupt

samedi 26 mai 2018 à 19:00 Par Isabelle Baudriller, France Bleu Sud Lorraine

La société de pêche de Saint-Dié-des-Vosges a récupéré ce samedi matin 83 truites fario dans le Grandrupt, un minuscule cours d'eau. L'origine de la pollution est inconnue pour l'heure.

L'association des pêcheurs de Saint-Dié va porter plainte après cette découverte
L'association des pêcheurs de Saint-Dié va porter plainte après cette découverte - Michel Dorner

Saint-Dié-des-Vosges, France

Elles mesuraient entre 2 et 30 cm de long. 83 truites sauvages ont été retrouvées mortes samedi 26 mai à Saint-Dié-des-Vosges dans le Grandrupt, une "rigole" comme la désignent les pêcheurs, autrement dit un minuscule cours d'eau de 20 cm de large sur 300 mètres de long qui se jette dans le Taintroué. 

Reproduction naturelle réduite à néant

Plusieurs membres de la société de pêche de St-Dié - qui compte 600 adhérents - sont allés ramasser les poissons. L'origine de la pollution est indéterminée. Une situation qui désole Michel Dorner, le président de l'association : "on avait déjà eu une pollution un peu plus bas, il y a cinq ans, on avait récupéré une quarantaine de truites et truitelles. Ça veut dire qu'elles étaient revenues en cinq ans et à nouveau c'est reparti à zéro..."

C'était de la reproduction naturelle de belles truites sauvages qui malheureusement ne sont plus !" - Michel Dorner, président de la société de pêche 

Michel Dorner évoque comme possible origine de la mortalité des poissons un nettoyage de toiture avec des produits inadéquats comme de l'eau de javel ou tout autre nettoyage avec évacuation par une grille des eaux usées qui aboutissent dans le Grandrupt. La société de pêche annonce qu'elle va porter plainte ce lundi au commissariat de Saint-Dié.