Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pose de la première pierre de la Halte Paysanne à Saint-Dionisy

-
Par , France Bleu Gard Lozère

Cela fait 10 ans que la mairie de Saint-Dionisy (à 15 kilomètres de Nîmes) a lancé ce projet. La Halte Paysanne, un point de vente pour les producteurs locaux afin de favoriser les circuits courts, doit ouvrir ses portes au printemps 2021.

Le maire de Saint-Dionisy a symboliquement posé la première pierre
Le maire de Saint-Dionisy a symboliquement posé la première pierre © Radio France - Arnaud Roszak

Consommer local, privilégier les circuits courts. Cette thématique est revenu sur la table pendant le confinement. La mairie de Saint-Dionisy (1000 habitants), elle, veut agir de manière concrète. Ce mardi 25 août, Jean-Christophe Grégoire, le maire de cette commune située à 15 kilomètres à l'Ouest de Nîmes, a posé la première pierre de la Halte Paysanne en compagnie de nombreux élus locaux. "Il y a beaucoup de fierté à voir ce projet se concrétiser, car nous avons beaucoup travaillé pour ce résultat", confie Jean-Christophe Grégoire. L'État mais aussi de nombreuses collectivités comme Nîmes Métropole, le département ou encore la région ont participé financièrement à ce projet. 

Un projet estimé à plus de 720.000 euros

Tout commence il y a 10 ans. La mairie de Saint-Dionisy rachète 10 hectares de terres agricoles pour favoriser l'installation de jeunes agriculteurs qui débutent. Ces parcelles vont accueillir plusieurs types d'agriculture biologique : du maraîchage, des élevages de poules pondes, des plantes aromatiques et médicinales ou encore de l'arboriculture.

"C'est le meilleur lancement possible pour un jeune agriculteur, qui n'a pas beaucoup de moyens : le prix du terrain est très modique, il y a des hangars pour stocker le matériel et un point vente actif", explique Camille Jauras, secrétaire de l'association Terre Durable, qui va s'occuper de la gestion du point de vente. 

Une diversité de produits mis à la vente

En tout, une vingtaine de producteurs du coin vont se relayer à la Halte Paysanne, pour assurer des permanences. "L'idée est d'avoir le plus de produits disponibles dans ce point de vente, raconte Rémi Allier, maraîcher et président de Terre Durable. Des légumes, du vin, du fromage, de la viande, une boulangerie... Alors oui, ce sera un peu plus cher qu'en grande surface, mais c'est une autre manière de consommer, plus responsable. Et dans l'assiette, le résultat est bien meilleur !"

La Halte Paysanne doit ouvrir ses portes au printemps 2021, près de la D40, une route où de nombreuses grandes surfaces sont installées. Pour Claude Gabach, l'ancien maire de la commune et à l'origine de ce projet, cette initiative doit être suivie : "Faut se mobiliser pour la santé des sols, pour conserver les paysages, mais aussi lutter contre certains lobbys qui font n'importe quoi pour faire du fric !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess