Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint Loup des Chaumes dit non aux fumiers en provenance de l'abattoir de St-Amand

-
Par , France Bleu Berry

L'enquête publique sur le plan d'épandage des fumiers de l'abattoir de St-Amand-Montrond se termine ce mercredi 8 janvier. Entre 200 et 300 tonnes sont épandues sur la commune de St-Loup des Chaumes (entre Levet et St-Amand) chaque année. Et ça ne plait pas à tout le monde.

Le conseil municipal de St-Loup des Chaumes se méfie des fumiers en provenance de l'abattoir de St-Amand-Montrond.
Le conseil municipal de St-Loup des Chaumes se méfie des fumiers en provenance de l'abattoir de St-Amand-Montrond. © Radio France - Michel Benoit

Huit voix contre , une pour et un vote blanc : les conseillers municipaux de St-Loup des Chaumes n'ont pas été convaincus par le dossier. Il faut dire que sans cette enquête publique, ils n'auraient jamais été au courant que les fumiers en provenance de l'abattoir étaient épandus sur les terres du village : " Sur le fond, les conseillers ne se sont pas prononcés contre l'épandage, mais contre l'épandage en totalité sur la commune, explique le maire de St-Loup des Chaumes, Philippe Moisson. Quand on sait que l'abattoir de St-Amand-Montrond rayonne sur tout le sud du Cher et au delà, les conseillers municipaux ont trouvé que ce n'était pas normal  que ce soit la commune de St Loup des Chaumes qui récupère la totalité de ces fumures."

La plaine de St Loup des Chaumes (Cher)
La plaine de St Loup des Chaumes (Cher) © Radio France - Michel Benoit

L'éleveur du village qui enlève ces fumiers depuis des années, lui même conseiller municipal et président de l'abattoir, reconnait une certaine maladresse, mais il ne voyait pas l'intérêt de communiquer sur ces épandages puisque, explique-t-il, ces fumiers sont tout à fait anodins : de la paille souillée des bétaillères et des déchets de panse. Le mot peut faire peur, mais, il n'y a aucune raison de s'alarmer, explique Marc Floquet : " Ce ne sont pas les panses, mais uniquement ce qu'elles contiennent. C'est à dire des aliments non digérés. Il n'y a donc rien d'organique et surtout pas de panse d'animaux. Ce sont des fumiers comme les autres. On est en train de faire une polémique pour rien ! " D'autres éleveurs seraient d'ailleurs prêts à prendre une partie de ces fumiers, explique aujourd'hui Marc Floquet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu