Agriculture – Pêche

Saint-Vincent du Grand Auxerrois : le vin de Vézelay sort de l’ombre

Par Delphine Martin, France Bleu Auxerre vendredi 13 janvier 2017 à 18:36

Vézelay n'avait plus accueilli la Saint-Vincent depuis 2006.
Vézelay n'avait plus accueilli la Saint-Vincent depuis 2006. - Nathalia Guimares

Le vézelien se prépare à accueillir la Saint-Vincent tournante du Grand Auxerrois, dimanche 15 janvier. Une fête qui va combiner vin et patrimoine, pour découvrir ou redécouvrir ce vignoble encore trop confidentiel.

16 vignerons participeront à la Saint Vincent tournante du Grand Auxerrois, dimanche 16 janvier. Une grande fête du vin avec 7 caveaux de dégustation pour en savoir plus sur ce vignoble méconnu.

Un vignoble à la renaissance récente

L’histoire du vignoble de Vézelay, c’est l’histoire d’une renaissance tardive, qui ne remonte qu'aux années 80. On trouve des traces de présence de la vigne à Vézelay dès l’époque romaine, avec une apogée au 19e siècle. Alain Moiron, le président de la confrérie des Quatre Coteaux du Vézelien, nous explique : "Le vignoble d’autrefois sur Vézelay était très important. Il y avait plus de 1 000 hectares de vignes ! D’ailleurs il y a des lieux dits, notamment le Clos aux ducs, qui montre que les ducs de Bourgogne avaient des vignes dans le vézelien".

Mais le phylloxéra (une sorte de puceron ravageur de la vigne) arrive en 1884 et détruit presque tout le vignoble. En 1950, il ne reste plus que quelques centaines de petites parcelles dispersées."Et à la différence des autres vignobles", dit Alain Moiron, "il n’a jamais été reconstruit. Et il a fallu attendre les années 70."

En 1975 le syndicat des Vignerons du Vézelien est créé. Ces courageux vont replanter une vigne témoin de deux hectares. L’idée d’une renaissance du vignoble fait son chemin et une cinquantaine d’hectares seront replantés ensuite.

Les choses deviennent plus concrètes à partir de 1985 lorsque l’INAO (l’institut national des appellations d’origines) accorde l’AOC « Bourgogne » pour une superficie de plus de 330 hectares sur quatre communes. "Il fallait du courage", note Alain Moiron. "Lorsque j’ai replanté 2 hectares de vigne pour les mettre en location en 1987, il y a des gens qui disaient que c’était un peu stupide mais ça a marché" souffle-t-il en riant.

Alain Moiron, président de la confrérie des 4 coteaux du vézelien

50 fois moins de vignes qu’à Chablis

Aujourd'hui, le vignoble de Vézelay représente 120 hectares de vignes, répartis sur les quatre communes d'Asquins, Saint Père, Tharoiseau et Vézelay.

120 hectares, c’est un vignoble de poche, c’est 50 fois moins que le vignoble de Chablis. Le célèbre voisin du Nord reste d'ailleurs un concurrent redouté…Mais de moins en moins ! Valentin Montanet, vigneron à Saint-Père et président du comité de la Saint Vincent.s’en réjouit évidemment : "C’est vrai que le vignoble de Vézelay est toujours dans l’ombre de son cousin chablisien". "Mais aujourd’hui, les vins de Vézelay n’ont clairement plus à rougir par rapport aux vins de Chablis", explique le jeune homme.

Comment les décrire, d’ailleurs, ces vins ? "Ce sont peut-être des vins plus spontanés, plus sur la fraicheur, sur les fruits exotiques, sur les agrumes. Je dirais que c’est des vins un peu plus festifs", résume Valentin Montanet.

Le vignoble de Vézelay produit principalement du vin blanc - Aucun(e)
Le vignoble de Vézelay produit principalement du vin blanc - Nathalia Guimares

Sa consœur Claudette Defert, installée à Saint-Père, ne dit pas autre chose : "Il y a des vins médaillés, ça montre bien qu’il y a de la qualité. C’est maintenant reconnu. Il faut dire qu’il y a eu des efforts de faits par tout le monde. Et il y a vraiment une typicité qui plait beaucoup". La vigneronne sourit : "on ne s’est pas battu pour rien".

Au total, 15 vignerons et une coopérative viticole cultivent les vignes du vézelien. 30% de la surface est par ailleurs cultivée en agriculture biologique. Le vignoble de Vézelay compte 6 appellations : Bourgogne Vézelay, Bourgogne Pinot Noir, Melon de Bourgogne, Bourgogne Rosé, Bourgogne Aligoté, Crémant de Bourgogne

Un nouveau titre de noblesse cette année

L’appellation « Bourgogne - Vézelay » existe depuis 1997, mais le vin de Vézelay va bientôt franchir une nouvelle étape . Les vignerons espèrent obtenir, en 2017, l’appellation communale « Vézelay ». Ce serait une reconnaissance supplémentaire de la qualité du vin de Vézelay. Et un encouragement de plus, pour les professionnels.

→ Cliquez ICI pour les informations pratiques sur la Saint Vincent du Grand Auxerrois à Vézelay

"Vézelay : un vignoble qui sort de l'ombre", le reportage de Delphine Martin