Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Salon Agrimax : avec les jeunes apprentis qui bichonnent les animaux pendant le show "Open Génisses"

Par

Cette année, le salon Agrimax, à Metz Expo, accueille le show "Open Génisses", un concours national de jeunes bovins, qui fait la part belle aussi aux jeunes éleveurs.

Les apprentis préparent les génisses au salon Agrimax, à Metz
Les apprentis préparent les génisses au salon Agrimax, à Metz © Radio France - magali fichter

C'est la huitième édition du salon Agrimax , à Metz expo : de nombreux exposants, plus de 2.000 animaux dont 800 bovins, et une nouveauté cette année, le show "Open Génisses", un concours national qui met à l'honneur de jeunes vaches qui n'ont jamais eu de bébés, et de jeunes éleveurs, dont des élèves en lycée agricole.

Publicité
Logo France Bleu

Opérette, Opportune et Orchidée

Dans le hall A, on trouve l'immense ring où défilent les bêtes, mais aussi les stalles où les génissent sont préparées. Cela ressemble à un salon de beauté pour animaux. Armés de tondeuses, de peignes et de sèche-cheveux, les coiffeurs d'un jour s'activent autour d'Opérette, Opportune et Orchidée. Lucile, en première CGEA (Conduite et gestion d'une exploitation agricole) à Courcelles-Chaussy, explique : "On camoufle les défauts et on met en avant les qualités ! On les tond, on les clippe - on fait toute la ligne de dos pour que ce soit bien droit, avec de la colle, de la peinture, de la laque..."

Présentation des génisses sur le ring au salon Agrimax, à Metz © Radio France - magali fichter

Il faut aussi s'entraîner à défiler, on voit un peu plus loin des jeunes éleveurs en tenue élégante. "Il faut garder le coude levé, maintenir la tête de la vache en l'air, ce sont aussi des techniques à connaître", poursuit Lucile. Elle a passé la nuit ici, dans la paille, avec les bêtes, dans une ambiance de feu : "on a pas beaucoup dormi, rigole-t-elle. C'est aussi l'occasion de rencontrer d'autres éleveurs, de discuter..." Et de faire la fête, parce que le métier est dur et qu'il faut pouvoir décompresser.

On est mal vus (...) Ce salon, c'est une manière de montrer aux gens que l'on prend soin des bêtes." - Baptiste

Ces jeunes apprentis agriculteurs souffrent déjà de la mauvaise réputation des éleveurs, explique Baptiste, un camarade de Lucile : "On est mal vus, autant sur la route avec nos tracteurs, que dans les fermes, on nous accuse de maltraitance pour les animaux. Ce salon, c'est une manière de montrer aux gens que l'on prend soin des bêtes." Et de rencontrer le public, de leur expliquer la réalité de leur métier, parce que comme le confient les apprentis, ils voient rarement les clients quand ils sont dans leurs fermes.

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu