Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Salon de l'agriculture : à la cidrerie bretonne Sorre, on délègue son stand, et ça marche !

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Depuis 1998, les producteurs de la cidrerie familiale Sorre, basée à Plerguer (Ille-et-Vilaine), ne sont pas présents physiquement au salon de l'agriculture, dont la 57e édition démarre ce samedi 22 février. Ce qui ne les empêche pas de faire des affaires... Explications.

Comme chaque année depuis 1998, les producteurs de la cidrerie Sorre, comme Aurélie Chesnais-Chapron, ne se rendront pas à Paris pour tenir leur stand sur le salon de l'agriculture. Tâche déléguée à des commerçants landais, habitués des foires.
Comme chaque année depuis 1998, les producteurs de la cidrerie Sorre, comme Aurélie Chesnais-Chapron, ne se rendront pas à Paris pour tenir leur stand sur le salon de l'agriculture. Tâche déléguée à des commerçants landais, habitués des foires. © Radio France - Nicolas Fillon

La Bretagne sera encore bien représentée au salon de l'agriculture qui démarre ce samedi 22 février, jusqu'au 1er mars ! Pour découvrir les produits bretons, les 700 000 visiteurs attendus au parc des exposition de Paris, porte de Versailles, sur les neuf jours de l’événement, devront passer par le pavillon 3

Là-bas les attendent crêpes, huîtres, charcuteries... Et aussi du cidre, comme celui de la cidrerie Sorre basée à Plerguer (Ille-et-Vilaine). Mais avec un détail qui n'en est pas un : depuis 1998 et leur premier stand au salon de l'agriculture, les producteurs ne se déplacent jamais à Paris pour vanter leur produit. D'autres s'en chargent à leur place, comme l'explique Aurélie Chesnais-Chapron. Elle gère avec son frère Mickäel Chapron l'entreprise familiale, qui fait pétiller les pommes depuis 1952.

On perpétue la tradition

"Depuis le début, c'est toujours la même famille qui tient notre stand au salon de l'agriculture pendant une semaine, indique celle qui a repris les affaires en 2011. Ils sont originaires des Landes, et représentent la région Bretagne dans différentes foires et salons de France. Ce sont eux qui sont venus nous voir et ont demandé s'ils pouvaient représenter la cidrerie Sorre porte de Versailles. Mes parents ont accepté à l'époque. Et nous, les enfants, on perpétue la tradition avec la fille de ces commerçants landais !"

La cidrerie Sorre à Plerguer (Ille-et-Vilaine) a pas mal de succès. Difficile donc de partir une semaine à Paris pour le salon de l'agriculture et de laisser la boutique tourner sans ses dirigeants.
La cidrerie Sorre à Plerguer (Ille-et-Vilaine) a pas mal de succès. Difficile donc de partir une semaine à Paris pour le salon de l'agriculture et de laisser la boutique tourner sans ses dirigeants. © Radio France - Nicolas Fillon

Moyennant rétribution, ce coup de main permet à Aurélie et son frère Mickaël, issus de la troisième génération de cidriers dans leur famille, de continuer à faire tourner la boutique à Plerguer. Car si personne de la cidrerie Sorre ne peut se déplacer jusqu'à la capitale, c'est qu'il y a de bonnes raisons. "Notre enseigne située directement à la cidrerie fonctionne très bien, il y a beaucoup de passage. Le salon de l'agriculture se trouve toujours en pleines vacances scolaires, mais on ne peut pas se permettre de partir une semaine complète sur Paris. La production ne s'arrête pas, on a aussi nos clients locaux... On ne peut donc pas stopper tout notre travail pendant autant de temps, ce serait trop compliqué de s'absenter."

Confiance et bonnes affaires

Avant le salon, le frère d'Aurélie s'est tout de même rendu dans la capitale pour livrer en cidres le stand de la cidrerie Sorre qui se tiendra porte de Versailles. Durant toute la durée de l’événement, cidriers bretons et commerçants landais sont en contact permanent, pour par exemple faire des points sur le stock en présence, si des réapprovisionnements sont nécessaires... "Généralement, on essaye quand même de s'y rendre au moins un jour. Mais cette année, ce ne sera pas possible. Mais ça ne change rien, on se fait entièrement confiance et on s'appelle régulièrement. On communique beaucoup avec le portable !"

Une méthode qui n'empêche pas la Cidrerie Sorre de faire de bonnes affaires au salon de l'agriculture. Brut, doux, rosé avec des pommes à chaire rouge, bio, ou tout simplement jus de pommes : les bouteilles s'arrachent de la même manière."On a toujours de bonnes retombées, avec une très belle clientèle en région parisienne, reconnaît Aurélie. Beaucoup de gens viennent sur le stand en nous connaissant d'avance. C'est très sympa. Les affaires tournent quand même. C'est toujours une très belle semaine." De quoi sabrer le champagne... Enfin, cette fois, plutôt du cidre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess