Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Salon de l'agriculture : AgriSkippy, l'agriculteur aux 40.000 abonnés sur les réseaux sociaux

AgriSkippy cartonne sur les réseaux sociaux. Antoine Thibault, agriculteur installé dans l'Eure compte près de 40.000 abonnés à ses comptes Twitter et Instagram et à sa chaîne YouTube. L'éleveur laitier de Cintray veut ainsi partager le quotidien de sa ferme et montrer la réalité de son métier.

AgriSkippy en compagnie de sa normande Paupiette, elle aussi en passe de devenir une star sur les réseaux sociaux. Antoine Thibault s'interroge sur le fait de lui créer un compte Instagram
AgriSkippy en compagnie de sa normande Paupiette, elle aussi en passe de devenir une star sur les réseaux sociaux. Antoine Thibault s'interroge sur le fait de lui créer un compte Instagram © Radio France - Laurent Philippot

"J'avais un téléphone, je me suis dit on va essayer Twitter, tout le monde en parlait, il y avait notamment Donald Trump qui parlait tout le temps de Twitter" et voilà comment Antoine Thibault, alias AgriSkippy, s'est retrouvé sur les réseaux sociaux. L'agriculteur s'aperçoit qu'il y a déjà une communauté agricole mais aussi qu'il y a des gens qui critiquent énormément l'élevage "notamment les végans, ils montraient des images abjectes en faisant croire que c'était la réalité" souligne-t-il mais "personne ne leur répondait vraiment". Il prend alors la décision de leur répondre, de communiquer et de montrer la réalité du métier. Le succès est rapidement au rendez-vous et son compte Twitter est désormais suivi par près de 14.000 abonnés

Tout est parti d'une vidéo en décembre 2016 sur le bien-être animal explique AgriSkippy

Ça prend énormément de temps mais c'est aussi ma revue de presse et c'est comme ça que je m'informe sur le monde"

Les abonnés d'AgriSkippy dépasse largement le monde agricole, "clairement c'est le but" dit-il "ouvrir la cloche comme si les gens venaient visiter la ferme régulièrement". Il passe donc plusieurs heures par semaine à animer ses différents comptes "c'est vraiment un plaisir et une passion". C'est aussi pour lui une façon de rompre l'isolement, son exploitation de 60 vaches étant dans les bois, dans le sud du département de l'Eure.  Parfois à ses dépends, car lorsqu'une vidéo est postée, cela entraîne des commentaires : "je me suis fait insulter, menacé de mort virtuellement par des activistes, a priori animalistes" raconte AgriSkippy "en disant que j'étais une ordure, un nazi d'élever des vaches"

C'est un monde très violent car il est caché derrière l'anonymat"

Il arrive à AgriSkippy de travailler quand il ne twitte pas - Radio France
Il arrive à AgriSkippy de travailler quand il ne twitte pas © Radio France - Laurent Philippot

Dans le téléphone d'AgriSkippy  

Son téléphone ne le quitte pas "je l'ai toujours sur moi" sourit-il et généralement, à midi, la batterie est à plat. Sur l'écran d'accueil, trois sites de météo "c'est notre allié principal", un logiciel de gestion de troupeaux, un pour la gestion de parcelles "pour noter toutes les applications qu'on fait, parce que c'est une obligation réglementaire et c'est beaucoup plus pratique dans le téléphone". Forcément, il y a l’icône du petit oiseau bleu, et déjà vingt notifications sont en attente sur Twitter. Ajouter à cela la musique et Instagram "c'est un truc où j'aime bien poster des photos"

AgriSkippy, son téléphone et les réseaux sociaux : un trouple (un couple à trois) : reportage de Laurent Philippot

Une chaine YouTube

"Sur ma chaine Youtube, j'explique plus en profondeur, notamment des sujets sur le bien-être animal, comment je cultive, un peu le quotidien de la ferme _avec des vidéos plus longues"_détaille AgriSkippy. La première vidéo a été faite en famille, avec ses filles, en décembre 2016. 

Vous pouvez suivre Agriskippy, mais aussi tous les agriculteurs qui twittent, sur le compte Twitter de Franceagritwittos

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu