Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Salon de l'agriculture annulé : une journée "ferme ouverte" à Chantepie, près de Rennes

-
Par , France Bleu Armorique

Le Salon de l'agriculture aurait du ouvrir ses portes ce samedi 27 février. Alors une dizaine de journées "fermes ouvertes" sont organisées en Ille-et-Vilaine par la Confédération paysanne, comme à Chantepie, près de Rennes, avec des rencontres en petits groupes appréciées par les visiteurs.

Les visiteurs ont pu découvrir les onze hectares de la ferme de la Chevallerais, gérée par Frédéric Lesueur depuis 2018.
Les visiteurs ont pu découvrir les onze hectares de la ferme de la Chevallerais, gérée par Frédéric Lesueur depuis 2018. © Radio France - Maxime Glorieux

Faire vivre le Salon de l'agriculture, annulé à cause de la crise sanitaire, dans les fermes partout en France. La Confédération paysanne organise les journées "fermes ouvertes" durant le week-end du samedi 27 et dimanche 28 février.

On découvre les agriculteurs près de chez nous !

La ferme bio de la Chevallerais à Chantepie, près de Rennes, est l'une des dix fermes d'Ille-et-Vilaine participant à ce dispositif inédit. Une trentaine de personnes ont suivi des visites guidées samedi 27 février, complètes plusieurs jours avant.

Choux, courges, carottes, poireaux... La récolte d'hiver était exposée à la fin de la visite.
Choux, courges, carottes, poireaux... La récolte d'hiver était exposée à la fin de la visite. © Radio France - Maxime Glorieux

"Tout le monde ne va pas au Salon de l'agriculture, alors ça permet de découvrir des agriculteurs qui sont près de chez nous, se réjouit une visiteuse, un radis à la main. Ils font des choses que l'on ne connaissait pas forcément et c'est d'autant plus intéressant !"

Recréer un peu de lieu, on a tout perdu en un an...

Pour le propriétaire de la ferme, Frédéric Lesueur, c'est l'occasion de remettre du lien social après l'éloignement dû à la crise sanitaire. "C'est pour montrer qu'il y a des paysans autour des villes et qu'on était là pendant les confinements, on a sacrément travaillé et on est présents aujourd'hui. L'objectif est surtout de recréer un peu de lien, on a tout perdu en un an", regrette-t-il. Les visites, masquées et sous un grand soleil, ont été ponctuées de séances de questions/réponses autour de la ferme. 

Frédéric Lesueur a montré un par un les variétés de légumes de la récolte d'hiver.
Frédéric Lesueur a montré un par un les variétés de légumes de la récolte d'hiver. © Radio France - Maxime Glorieux

Cette journée "ferme ouverte" est également l'occasion pour l'agriculteur de sensibiliser ses visiteurs au bio et à la production raisonnée. "Un colza OGM va se croiser avec de la roquette, dans la nature... Qu'est-ce que ça va donner ? On ne sait pas", explique-t-il avant de proposer l'instauration d'un principe de précaution. Un débat sur les semences paysannes a été organisé. 

Les journées "fermes ouvertes" se poursuivent

L'agriculteur a fait appel à son père et sa compagne pour animer un atelier autour des graines et de photos des récoltes, mais également une dégustation de soupe, dans le respect du protocole sanitaire. Et un ingrédient surprise : le patidou, une petite courge qui peut être utilisée dans des recettes salées... ou sucrées. 

Le patidou, l'ingrédient surprise de la soupe proposée à la fin de la visite.
Le patidou, l'ingrédient surprise de la soupe proposée à la fin de la visite. © Radio France - Maxime Glorieux

Les journées "fermes ouvertes" se poursuivent. Le programme est à retrouver sur le site de la Confédération paysanne. Près de 200 fermes participent sur tout le territoire. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess