Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Salon de l'Agriculture : la bière made in Sarlat débarque (de nouveau) à Paris

-
Par , France Bleu Périgord

Et de 3 ! C'est la 3ème fois consécutive que la brasserie artisanale de Sarlat monte à Paris pour le Salon de l'Agriculture. L'équipe est fière de représenter la Dordogne pendant dix jours et espère repartir avec une nouvelle médaille d'or au Concours général agricole lundi 24 février.

Jean-Yves Fauste, le co-gérant de la brasserie et Axel Monteil, un des salariés brasseurs.
Jean-Yves Fauste, le co-gérant de la brasserie et Axel Monteil, un des salariés brasseurs. © Radio France - Flavien Groyer

La brasserie artisanale de Sarlat prend ses quartiers au Salon de l'Agriculture à Paris du 22 février au 1er mars. C'est la troisième fois que l'équipe de brasseurs monte à la capitale pour représenter dignement la Dordogne, "une fierté" disent-ils.

Une bière ... made in 24

Il y a une trentaine de brasseurs dans le Périgord mais la brasserie de Xavier Gombert et de Jean-Yves Fauste est la seule à se rendre à Paris à l'occasion du Salon. Une bière fabriquée à l'image de la Dordogne. Tout d'abord, elle a un nom et pas n'importe lequel : "La Brassée 24" comme le département. Il y aussi l'étiquette qui marque les esprits :"Sur nos étiquettes on a des oies, on a la salamandre pour Sarlat, on a des truffes, et sur la bière triple on a rajouté la cathédrale de Sarlat. On a également mis quelques roses pour parler des beaux jardins Périgourdins" explique Jean-Yves Fauste, le co-gérant. 

La brasserie artisanale de Sarlat propose six sortes de bières différentes : blonde, blanche, IPA et même une bière à la liqueur de noix.
La brasserie artisanale de Sarlat propose six sortes de bières différentes : blonde, blanche, IPA et même une bière à la liqueur de noix. © Radio France - Flavien Groyer

L'image c'est bien mais le goût c'est encore mieux. Pour mettre le Périgord en bouteille, des saveurs typiques sont indispensables. Dans cette brasserie sarladaise, une des bières met particulièrement le département à l'honneur : la bière à la liqueur de noix. Un produit phare dans la région : "Des producteurs locaux nous fournissent une liqueur de noix que l'on ajoute pendant la fermentation"

Une bière périgourdine, Axel Monteil, l'un des salariés brasseurs depuis 2018, n'y aurait jamais pensé : "On est pas spécialement une région réputée pour la bière mais c'est très en vogue donc pourquoi pas" s'amuse t-il. 

Fierté de représenter la Dordogne

Natif de la région, Axel est heureux de monter sur Paris pour exposer les produits : "On espère aussi gagner de nouvelles médailles comme l'an dernier. On avait notamment remporté l'or pour une bière blonde"

Le Salon de l'Agriculture, c'est une vitrine pour nous - Jean-Yves Fauste

Jean-Yves Fauste est fier de représenter le Périgord au Salon de l'Agriculture 2020

"On rencontre beaucoup de gens, des professionnels de la bière, des grossistes. Pour nous, c'est un plus" assure Jean-Yves Fauste. Les brasseurs amèneront leurs six sortes de bières en bouteilles et de nombreux fûts pour faire goûter. Il continue : "Ça montre qu'il y a autre chose que le foie gras, les conserves et qu'on est capable de fabriquer d'autres produits". 

Une entreprise qui roule

L'entreprise est en plein boom : "Pour répondre à la demande on est obligé de produire un peu plus". 750 000 bouteilles devraient sortir cette année de l'entrepôt selon Jean-Yves Fauste. C'est 150 000 de plus que l'an dernier. Il y a quatre ans, les deux gérants étaient les seuls salariés. Ils sont désormais cinq en tout. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu