Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Salon de l'Agriculture : le président de le FNSEA44 dit sa colère et ses doutes

-
Par , France Bleu Loire Océan

A la veille de l'ouverture du Salon International de l'Agriculture, le président de la FNSEA 44, invité ce vendredi de France Bleu Loire Océan, se dit "en colère et dubitatif" par rapport à "une agriculture remise en question sous toutes ses formes".

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Maxppp - Lionel Le Saux

Alors que s'ouvre ce samedi, à Paris, le 57e Salon International de l'Agriculture, le président de la FNSEA 44 fait part de sa colère face aux attaques de plus en plus fréquentes subies par les agriculteurs. 'Il faut garder le moral parce que c'est notre carburant", dit Mickaël Trichet, qui se dit "en colère et dubitatif". Pour le président de la FNSEA44, ''l'agriculture est remise en question sous toutes ses formes, avec parfois des actes assez violents à l'encontre des producteurs". Pour Mickaël Trichet, "il y a des choses qui sont déformées, cristallisées. Je suis dubitatif parce que je me demande où on nous emmène, nous les agriculteurs et agricultrices français". 

Emmanuel Macron dit vouloir "protéger les agriculteurs"

Le président de la République Emmanuel Macron, qui inaugurera le Salon de l'Agriculture ce samedi, affirme dans une interview accordée ce jeudi à la presse quotidienne régionale qu'il "ne tolèrerai(t) aucune violence à l'encontre des agriculteurs". Pour le président de la République, "Il faut à la fois protéger les agriculteurs contre les stigmatisations dont ils sont l'objet et réussir la transformation du modèle agricole". "J'entends, mais je ne m'appuierai que sur les faits", commente Mickaël Trichet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess