Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Salon de l'Agriculture 2020

Salon de l'agriculture : Mag Nacoby, une vache laitière de 650 kilos, défend les couleurs de la Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord
Miallet, France

A 26 mois, Mag Nacoby représente la Dordogne au salon de l'agriculture à Paris. La vache laitière concourt ce lundi 24 février dans la catégorie race Prim'Holstein, et fait la fierté de son éleveuse, Hélène Talou.

Mag Nacoby, vache laitière de race Prim'Holstein élevée par Hélène Talou, concourt au Salon de l'agriculture à Paris.
Mag Nacoby, vache laitière de race Prim'Holstein élevée par Hélène Talou, concourt au Salon de l'agriculture à Paris. © Radio France - Chloé Martin

Elle a su se distinguer parmi les 72 vaches de l'élevage de Hélène Talou. A 26 mois, Mag Nacoby a été sélectionnée pour participer au Salon de l'agriculture, à Paris. Elle concourt ce lundi 24 février dans la catégorie des vaches laitières de race Prim'Holstein.

Avec ses quelque 650 kilos, Mag Nacoby produit 35 litres de lait par jour. "Elle a de très bonnes pattes, c'est son atout principal. Elle a aussi une bonne mamelle et une bonne inclinaison des côtes", vante l'éleveuse bovine du Gaec de Magoubert, à Miallet, dans le Périgord vert.

Un traitement de faveur

Des qualités qui font la fierté de Hélène Talou et qu'il faut entretenir jusqu'au concours. Mag Nacoby est donc chouchoutée. Depuis qu'elle a mis bas, son premier veau est né le 30 décembre dernier, elle bénéficie d'un véritable traitement de faveur. "Elle est dans un grand box. Quand on cure le box, ce n'est que pour elle. Elle est lavée deux fois par semaine, alors qu'on ne lave pas les autres", détaille l'exploitante périgourdine. 

Un soin qui se retrouve également dans son assiette. "On lui met la ration trois fois par jour, alors que les autres ont une ration une fois par jour seulement. Elle mange la même quantité mais elle a plus de foin que les autres". Cette alimentation permet à Mag Nacoby de ne pas puiser dans ses réserves et de conserver sa morphologie actuelle. "C'est pour présenter encore mieux sur le ring", explique Hélène Talou. 

Mais transporter Mag Nacoby à Paris a nécessité toute une organisation logistique. "Notre marchand de bétail nous l'a amenée jusqu'à Limoges. De là, elle a pris un autre camion pour aller à Paris. Et elle fera l'inverse pour rentrer".  Hélène Talou l'a bien sûr accompagnée dans cette aventure. "On est content, surtout très fier"

"Mais à son retour en Dordogne, elle aura le droit au même traitement que les autres", sourit l'éleveuse. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu