Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Savoie : la vigne fait son retour dans le centre-ville d'Aix-les-Bains

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Début avril, à Auix-les-Bains en Savoie, Xavier Jacqueline a tenté un pari : replanter de la vigne en plein coeur du centre-ville. Une parcelle de 1500 mètres carrés de vin bio que le viticulteur souhaite cultiver avec les méthodes du siècle dernier.

Xavier Jacqueline possède six hectares de vignes à Brison-Saint-Innocent
Xavier Jacqueline possède six hectares de vignes à Brison-Saint-Innocent © Radio France - Paul Tilliez

Au coeur d'Aix-les-Bains en Savoie, dans la zone artisanale du quartier de Saint-Simond, intercalées entre des entrepôts et une route, se trouvent les vignes de Xavier Jacqueline. Le viticulteur savoyard, installé depuis 1985, possède six hectares de vignes sur Brison-Saint-Innocent, mais début avril, il s'est lancé un défi : cultiver des pieds de vigne en plein centre-ville, comme au siècle dernier. 

Si ce passionné a voulu tenter l'expérience dans le jardin de la maison familiale, c'est aussi pour renouer avec les pratiques ancestrales de ses arrière-grands-parents qui, en 1895, cultivaient eux aussi de la vigne à Aix-les-Bains. Dans cette parcelle de 1500 mètres carrés, Xavier Jacqueline a planté 1100 pieds en tout. 

Cultiver comme avant

De la préparation de la terre, à sa cultivation, en passant par la récolte, Xavier Jacqueline veut coller à la tradition : "On a cultivé de la moutarde pour redynamiser le sol, c'est un engrais vert que l'on a broyé et enfoui. Ensuite, on a mis douze tonnes de fumier des Bauges à la main, on fera également venir un cheval pour labourer à l'ancienne." Au milieu des vignes se promènent quelques poules, les gardiennes du domaine : "Elles travaillent le sol, elles grattent la terre et nettoient l'herbe : c'est parfait pour les pieds de vigne." 

Xavier Jacqueline espère une première récolte en 2023 : "Tout se passera dans la cave de la maison juste à côté, qui a plus de 100 ans. [...] On vinifiera le tout dans des petites jarres, comme à l'époque, pour obtenir un vin atypique. Cela nous tient à coeur." Le viticulteur espère produire environ 1000 litres de vin blanc bio, issus du mélange des six cépages plantés sur sa parcelle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess