Agriculture – Pêche

Scandale des abattoirs : colère des consommateurs en Gironde

Par Stéphane Hiscock, France Bleu Gironde mercredi 30 mars 2016 à 15:11

Les bouchers sont inquiets
Les bouchers sont inquiets © Radio France - Stéphane Hiscock

Après la diffusion d'images d'animaux maltraités à l'abattoir de Mauléon la fédération des éleveurs et producteurs de viande bovine annonce qu'elle déposera plainte contre X auprès du Parquet de Pau. Dans les boucheries on s'inquiète des conséquences économiques de ce scandale.

Dans un communiqué, la Fédération des éleveurs et producteurs de viande bovine s'affirme "sous le choc" et "dénonce avec la plus grande énergie les actes de maltraitance animale, intolérables" intervenus à l'abattoir de Mauléon.

"Les éleveurs ne comprendraient pas que la rigueur appliquée au quotidien dans leur élevage par les corps de contrôle de l'État ne le soit pas avec la même fermeté dans les abattoirs" écrit-elle en réclamant "une intransigeance la plus totale" pour "de tels actes de cruauté".

Comment les consommateurs vont-ils réagir ?

Sur le terrain, dans les élevages et les boucheries, les professionnels s'inquiètent d'une baisse possible des ventes de viande. Ce mercredi matin dans une boucherie d'Arcachon tous les clients avaient vu les images et tous ont été choqués.

Je vais continuer à acheter de la viande mais pas n'importe où

Par définition les clients de la boucherie n'ont pas l'intention de devenir végétarien du jour au lendemain mais tous demandent aux services de l'État de faire le ménage dans les abattoirs.

Ces images d'animaux maltraités c'est inadmissible

Reportage dans une boucherie d'Arcachon

A LIRE AUSSI

► Actes de cruauté envers les animaux : l'abattoir de Mauléon suspendu

► Vidéo-choc à l'abattoir de Mauléon : le directeur de l'établissement se dit lui-même choqué