Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture - Pêche

Puy-de-Dôme : de la paille venue d'Eure-et-Loir pour nourrir les vaches victimes de la sécheresse

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne

Les premières livraisons de paille, organisées par la Chambre d'agriculture du Puy-de-Dôme, ont débuté dans le département. Parmi les premiers servis, le GAEC des Prés. Ce jeudi matin, un camion est arrivé à Paslières, près de Puy-Guillaume.

Déchargement de la paille sur le GAEC des Prés
Déchargement de la paille sur le GAEC des Prés © Radio France - Dominique Manent

Comment nourrir les bêtes ? Question cruciale en cet été particulièrement sec. Dans le Puy-de-Dôme, la semaine dernière, la Chambre d'agriculture a enquêté auprès des éleveurs pour évaluer leurs besoins. Résultat : près de 10 000 tonnes de paille nécessaires. Aujourd'hui, les premières livraisons débutent. Au GAEC des Prés, à Paslières, deux camions sont arrivés ce jeudi, un ce matin et un autre ce soir. De la paille pour les 140 vaches laitières et les 350 brebis de l'exploitation.

De la paille en provenance d'Eure-et-Loir

C'est la société Dom'Azur de Lempdes qui assure le transport du matin. Le camion est allé livrer des poutres de 28 mètres de long sur un chantier au Mans. Il n'est pas redescendu vide : il est allé jusqu'en Eure-et-Loir, au nord de Chartres, pour charger de la paille sur la commune de Le Boullay-Thierry. Après 7 heures de route, il est arrivé ce jeudi matin à Paslières. Eric Mayet, le chauffeur témoigne :"Ce n'est pas notre vocation. Mais en ce moment, il y a beaucoup de demandes".

Le camion de Dom'Azur qui assure le transport de la paille - Radio France
Le camion de Dom'Azur qui assure le transport de la paille © Radio France - Dominique Manent

112 euros la tonnes

Cette paille qui a fait un long voyage coûte cher à l'éleveur : 112 euros la tonne. Denis Guérin aura besoin de 10 tonnes en tout. La facture globale dépassera donc les 10 000 euros. :"On est obligé d'acheter loin, il y a le transport, et un peu de spéculation ... alors forcément la dépense est importante".

Changement de régime

Si Denis a besoin de cette paille, c'est que sa récolte de foin et de fourrage a été insuffisante au printemps dernier. Il faut compléter l'alimentation des animaux : "Ce n'est pas quelque chose dont on se sert pour nourrir les animaux, il va falloir compléter à côté, avec des céréales etc. _Ce ne sera qu'une portion de l'alimentation_. Mais une proportion plus importante que durant les années normales".

Les vaches ne sont pas forcément ravies. Pour autant, la paille a un avantage : "La paille les aide à ruminer pour qu'elles fonctionnent bien. Donc ce n'est pas un drame".

Les vaches latières du GAEC des Prés - Radio France
Les vaches latières du GAEC des Prés © Radio France - Dominique Manent
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu