Agriculture – Pêche

Sécheresse : les agriculteurs puisent dans leurs stocks de foin

Par Laureline Dubuy, France Bleu Pays de Savoie lundi 12 septembre 2016 à 5:00

Les agriculteurs puisent dans leurs stocks de foin
Les agriculteurs puisent dans leurs stocks de foin © Radio France - Laureline Dubuy

Le département de la Savoie est placé en alerte sécheresse. L'herbe et les céréales ont brûlé, parfois sur des passerelles entières, ce qui oblige les agriculteurs à entamer les stocks de foin de l'hiver.

Les agriculteurs Savoyards et Haut-Savoyards consultent la météo tous les jours. Ils sont directement impactés par la sécheresse qui touche les deux départements. Les terrains agricoles souffrent du manque d'eau. L'herbe et les céréales ont brulé sur les pâturages, ce qui oblige les agriculteurs à entamer les stocks de fourrage de l'hiver.

Reportage au GAEC Le Marais à Chilly en Haute-Savoie

L'exploitation laitière du GAEC le Marais à Chilly en Haute-Savoie a déjà utilisé les trois quarts de son stock hivernal. Les 120 vaches laitières mangent près de 10 kilos de foin par jour, c'est deux fois plus  que d'ordinaire à la même époque.

"Avec le sec, on a plus rien"

Cette année, la météo n'a pas épargné les agriculteurs savoyards. Il a beaucoup plu au printemps dernier ce qui a rendu la récolte du foin difficile.

" Cette année, elle est plus que compliquée, puisqu'on a déjà commencé difficilement ce printemps, avec des seaux d'eau. On a fait nos fourrages dans de mauvaises conditions, après on a pu avoir un peu d'herbe et là avec le sec on a plus rien."- Julien Sterza, l'un des quatre associés du GAEC le Marais.

Julien Sterza l'un des quatre associés du GAEC le Marais à Chilly

L'alimentation des vaches a un impact direct sur la production de lait. À cause de la sécheresse, les vaches du GAEC le Marais sont nourries en grande partie avec le foin récolté au printemps dernier dans de mauvaises condition. Un fourrage moins appétant pour les bêtes qui produisent donc moins de lait.

Partager sur :