Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sécheresse : les éleveurs du Lot, du Tarn-et-Garonne et de l'Aveyron vont pouvoir utiliser leurs jachères

-
Par , France Bleu Occitanie

Le ministère de l'Agriculture a autorisé, vendredi 31 juillet, l'utilisation des jachères pour les éleveurs de 47 départements touchés par la sécheresse. En Occitanie, sont concernés : le Lot, le Tarn-et-Garonne et l'Aveyron.

L'utilisation des jachères est autorisée en Aveyron, dans le Lot et le Tarn-et-Garonne
L'utilisation des jachères est autorisée en Aveyron, dans le Lot et le Tarn-et-Garonne © Maxppp - Christian Watier

Une solution de secours pour les éleveurs d'Occitanie pénalisés par la sécheresse. La France a connu le mois de juillet le plus sec depuis 60 ans, selon Météo France. Ainsi, le ministère de l'Agriculture a autorisé, vendredi dernier, l'utilisation des jachères pour les éleveurs de 47 départements les plus touchés. Sont concernés dans notre région : le Lot, le Tarn-et-Garonne et l'Aveyron.

Cette autorisation à utiliser les surfaces en jachère, pour faire pâturer leurs troupeaux ou faucher pour produire du fourrage, est "une réponse à effet immédiat", dit le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie.

Reconnaissance de circonstances exceptionnelles

Les éleveurs concernés bénéficieront d'une "reconnaissance de circonstances exceptionnelles" ce qui veut dire que les jachères déclarées en tant que surfaces d'intérêt écologique (SIE) garderont ce statut même en étant fauchées ou pâturées, ce critère étant indispensable pour percevoir le "paiement vert"

Le "paiement vert", ou verdissement, est un paiement direct aux exploitants agricoles de métropole qui vise à rémunérer des actions spécifiques en faveur de l'environnement et contribue à soutenir leurs revenus.

La démarche à suivre

Pour bénéficier de cette possibilité, les éleveurs concernés doivent adresser un courrier à leur Direction départementale des territoires (DDT)/Direction départementales des territoires et de la mer (DDTM). Courrier dans lequel ils doivent expliquer les difficultés rencontrées en raison de la sécheresse et la nécessité d'utiliser les jachères.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess