Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

SIA: Le Sainte-Maure-de-Touraine a toujours la cote malgré une baisse des producteurs

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Le Sainte-Maure-de-Touraine, sera au salon de l'agriculture de Paris et il se vend toujours très bien. Avec 1847 tonnes produites en 2018, le célèbre fromage de Chèvre poursuit sa hausse continue depuis des années. Attention toutefois, car le nombre de producteurs, lui, est en baisse.

Le Sainte-Maure-de-Touraine et sa célèbre paille
Le Sainte-Maure-de-Touraine et sa célèbre paille © Maxppp - Max Watier

Le Sainte-Maure-de-Touraine et sa célèbre paille de seigle seront en bonne place au Salon international de l'agriculture qui ouvre ses portes du 22 février au 1er mars à Paris. C'est tout sauf une surprise, tant ce fromage de chèvre d'appellation AOP remporte un succès en France et à l'étranger. En témoigne cette statistique, entre 2008 et 2018, la production a pris 42 % pour atteindre 1847 tonnes produites il y a deux ans, .selon les statistiques de l'Institut National de l'Origine et de la qualité (INAO). 

Le pire est encore à venir- Rémi, producteur de lait

Si la bonne santé économique du fromage n'est pas un secret, la réalité est plus compliquée. Comme le dit Rémi Mabilleau, éleveur de chèvres et producteur de lait à Villandry, "le pire est encore à venir." Car la diminution du nombre d'acteurs dans la chaîne de production est réelle. Selon la Chambre d'agriculture Centre Val-de-Loire, entre 2017 et 2018, on comptait un acteur en moins (170 en 2017 contre 169 en 2018). 

Rémi et Sandra Mabilleau, producteurs de lait à la ferme GAEC Mabiquette près de Villandry  - Radio France
Rémi et Sandra Mabilleau, producteurs de lait à la ferme GAEC Mabiquette près de Villandry © Radio France - Raphaël Delvolvé

"Beaucoup d'exploitants vont partir à la retraite d’ici les dix prochaines années et il y aura peut-être 5 ou 10 % de repreneurs [...] cela va créer un déséquilibre entre l'offre et la demande", affirme Rémi.  

La laiterie Cloche d'Or, avec laquelle Rémi collabore, a conscience de cette difficulté. "On cherche de nouveaux producteurs [...] ou des porteurs de projets", déclare Marine Cabaret, responsable à Cloche d'Or.  Elle sera d'ailleurs à la Porte de Versailles, à Paris, pour le Salon de l'agriculture de Paris. Peut-être une occasion de nouer quelques contacts ? 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu