Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Speed-dating pour fournir des produits locaux à la cantine en Vaucluse

-
Par , France Bleu Vaucluse

La plateforme Agrilocal84.fr rapproche les cantines scolaires et 184 producteurs de Vaucluse. Pour convaincre les maisons de retraite, les hôpitaux et les crèches d'adopter les circuits courts, la chambre d'agriculture et le département de Vaucluse organisaient une opération séduction.

Les bûchettes du fromager de Vedène ont emballé la gestionnaire de la cantine du collège de Cavaillon
Les bûchettes du fromager de Vedène ont emballé la gestionnaire de la cantine du collège de Cavaillon © Radio France - Philippe Paupert

La plateforme agrilocal84.fr de la chambre d'agriculture de Vaucluse veut convaincre les hôpitaux, les centres de loisirs, les crèches et les maisons de retraite d'adopter les circuits courts :  33 collèges, 11 lycées et 24 communes ou intercommunalités achètent ainsi fromages viandes, fruits et légumes auprès de 184 producteurs. Le montant des commandes a progressé de 93% en 2017, de 39% l'an passé. La plateforme évolue en proposant un nouveau bon de commande pour les grandes quantités.

Emballer le client avec des fromages... pas emballés

À Carpentras, le lycée agricole accueillait un speed-dating entre producteurs et acheteurs. Ces rencontres-minute ont permis aux gestionnaires et chefs de cuisine de discuter avec leurs futurs fournisseurs. Laurent Carrier, le gérant de la fromagerie du Ventoux a pu ainsi convaincre Céline Anastase du collège Rosa Parks de Cavaillon qu'il peut lui fournir du "fromage de chèvre en bûchettes, pas emballé, mieux que La Vache Qui Rit". Le chef de cuisine d'Althen-des-Paluds a confié que pour 250 repas quotidiens, "ce n'est pas le prix qui bloque mais les quantités, les délais, la distance".

La gestionnaire du collège Anne Frank de Morières avertit les producteurs : "Nous avons des vacances scolaires, on ne peut pas vous assurer de prendre la production en juillet et août". Vincent Lescot, le distributeur de fruits et légumes de Verprim à Verquières, la rassure : "Ce n'est pas dérangeant. Si vous nous commandez une quantité, on vous livre cette quantité". La gestionnaire de Morières vérifie sur les cageots la provenance des salades : "Eyragues, Rognonas et Monteux"

Vincent Lescot insiste sur la traçabilité de la plateforme Agrilocal84 : "Dans les grandes surfaces, vous avez parfois la photo d'un producteur mais la tomate en face de vous ne vient pas forcément de ce producteur. Nous on vous garantit l'origine." Marco Joffre, le commercial de Verprim, souhaite toutefois davantage de régularité : "Il faudrait arriver quand même à assurer la continuité sur une année scolaire."

Applaudissements pour les carottes à la crème

La plateforme agrilocal84.fr souhaite attirer les hôpitaux, les centres de loisirs, les crèches et les maisons de retraite. À l'EHPAD de Courthezon-Jonquières, le chef de cuisine a déjà adopté les circuits courts : "Les surgelés et les boites de conserve, c'est fini, explique Cédric Nouveau. La chambre froide est pleine de fruits et légumes locaux". Il cherche à retrouver les saveurs des fruits et légumes consommés autrefois par les 104 résidents : "Les carotte à la crème, ça a été des applaudissements et des félicitations !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu