Agriculture – Pêche

Stéphane Le Foll a tenté de remonter le moral des éleveurs au SPACE à Rennes

Par Brigitte Hug, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel, France Bleu Cotentin et France Bleu jeudi 15 septembre 2016 à 20:05

Stephane Le Foll dans les allées du SPACE
Stephane Le Foll dans les allées du SPACE © Radio France - Brigitte Hug

Le SPACE a la cote ! En moins de deux jours, une dizaine de personnalités politiques, dont des candidats à la présidentielle et des ministres, sont venus au salon des productions animales à Rennes. Ce jeudi, le ministre de l'Agriculture, Stéphane le Foll, a tenté de remonter le moral des éleveurs.

Le ministre de l'Agriculture n'était pas là pour l'inauguration mais il est venu pour l'avant-dernier jour du salon. Question de calendrier. Une chose est sûre pour le président du SPACE : "On ne peut pas le traiter de dégonflé !" D'ailleurs à une question du Petit Journal, Stéphane Le Foll a répondu qu'il savait qu'il allait se faire siffler, se faire alpaguer.

Mais de sifflets, il n'y en a pas eus. Le représentant du gouvernement a cependant eu un échange musclé avec un producteur de lait : "On est abandonné, Monsieur le ministre !"

Un producteur de lait: "On est abandonné, Monsieur le ministre!"

Il y a un avenir pour l'agriculture

Ensuite, Stéphane Le Foll a quitté le hall des bovins pour celui, plus calme, des équipements d'élevage puis des organisations professionnelles. Là, il s'est assis à la table de la FNSEA. Les représentants syndicaux lui ont communiqué un chiffre : 20 % des agriculteurs vivent avec moins de 4.000 euros par an. Et le ministre de préciser : 77.000 ont demandé la prime d'activité. "Le moral est atteint", reconnaît Stéphane Le Foll qui a tenté cependant de rassurer les éleveurs. Il a déclaré qu'il annoncerait, dans deux semaines, un plan pour refinancer les filières agricoles en difficulté.

Stéphane Le Foll: "Il y a un avenir pour l'agriculture."

Stephane Le Foll a terminé son petit tour au SPACE par une visite à un champion de 1.725 kg. Flaneur est le taureau le plus lourd du salon cette année et il a gagné le concours national de la race Rouge des Prés.