Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Agriculture – Pêche

Suicides chez les agriculteurs : "un sujet tabou" pour Jean-François Fruttero, président de la MSA de Dordogne

-
Par , France Bleu Périgord

La MSA de Dordogne projette en avant-première à Terrasson ce mardi soir le film "Au nom de la terre". Film qui parle du suicide chez les agriculteurs, "un sujet tabou" explique Jean-François Fruttero, président de l'organisme. Tous les jours, deux agriculteurs se donnent la mort en France.

Le mal-être des agriculteurs au cœur du film France Bleu "Au nom de la terre". Photo d'illustration.
Le mal-être des agriculteurs au cœur du film France Bleu "Au nom de la terre". Photo d'illustration. © Radio France - Lola Fourmy.

Dordogne, France

La MSA de Dordogne projette ce mardi soir l'avant-première du film"Au nom de la terre"qui traite du suicide chez les agriculteurs. Un film France Bleu qui sort le 25 septembre. Selon les derniers chiffres de la sécurité sociale agricole, deux personnes se donnent la mort par jour dans cette profession. 

"C'est un sujet tabou que l'on essaye d'appréhender depuis une dizaine d'années." reconnait Jean-François Fruttero, président de la MSA Dordogne/Lot-et-Garonne. Alors comment expliquer ces chiffres alarmants ? "C'est souvent des exigences de travail, la pénibilité, des problèmes économiques, la déficience de rapports sociaux" ajoute Jean-François Fruttero. 

Il reconnait aussi l'implication de l'"agribashing", soit la défiance concernant les méthodes d'agricultures conventionnelles, jugées parfois pas assez vertes : "Je crois que les agriculteurs se sentent pointés du doigt dans leur pratique, leur travail, ce qui est regrettable parce qu'ils font un métier fabuleux et nourrissent la population, et on leur doit beaucoup."

L'interview de Jean-François Fruttero, président de la MSA Dordogne et Lot-et-Garonne.

Presque 50 signalements en Dordogne

Depuis une dizaine d'années, la MSA estime travailler activement pour lutter contre la détresse des agriculteurs. Depuis le début de l'année en Dordogne, 48 signalements ont été effectués à la plateforme Agri'écoute, service d'écoute téléphonique. Plusieurs dispositifs existent pour aider les personnes dans le besoin :

  • Plateforme nationale Agri'écoute au 09 69 39 29 19. 24/h sur 24/ et 7j/7
  • Cellule pluridisciplinaire de prévention du suicide, présente dans chaque MSA
  • L'aide au répit, pour bénéficier d’un financement ou d'un salarié pour se faire remplacer sur son exploitation.
  • La prise en charge des cotisations ou échéancier en cas de difficultés de trésorerie et quand l’exploitation ou entreprise agricole est jugée viable.
Choix de la station

France Bleu